Omega, alien megalo sous contrôle – Tome 1


Justicière dans l’âme, Shiho Hoshino est une dure à cuire que tout le lycée prend pour la pire des racailles ! Un jour, alors qu’elle profite d’un bain dans la station thermale familiale, un ovni piloté par un certain « Digiraoki Seko Omega » s’écrase juste sous son nez ! Cet extraterrestre, aussi mégalo que puissant,s’auto-proclame modestement « nouveau maître » de la Terre et annonce l’extermination totale de l’espèce humaine, à commencer par Shiho !! Mais voilà que l’envahisseur au pouvoir électrique se retrouve soudain coiffé d’une antenne reliée à une manette permettant aux autres de contrôler sa force !! La donne a changé et Shiho compte bien prendre les commandes de cet alien survolté…


Omega est un manga en 3 tomes, édités par Kazé. On suit les (més)aventures de Shiho, une fille de gérants de station thermale et Omega, un alien fraîchement arrivé sur Terre qui aurait bien aimé la détruire. Hélas pour lui, l’une de ses anciennes victimes est venu sur Terre et lui à collé une antenne reliée à une manette qui permet de le contrôler. Cette manette finie entre les mains de Shiho qui l’utilisera pour forcer Omega à réparer les dégâts qu’il a causé, mais également pour le civiliser…


Shiho est une jeune femme qui au premier abords, semble forte et déteste ceux qui harcèlent les autres, elle a donc tendance à les frapper pour défendre leurs victimes, malgré (ou à cause de) ça tout le monde la voie comme une racaille qu’il vaut mieux éviter de contrarier… Toutefois, sous cette coquille de femme forte ce cache en réalité une jeune femme naïve qui cherche désespéramment à ce faire des amis.

Cette naïveté est révélée dans le grand combat du tome, où il y a une très belle référence au film de science-fiction « Alien » avec les trois mercenaires essayant de voler la source thermale de la famille de Shiho, après lui avoir fait croire qu’ils l’aimaient.


Omega est son caractère « je suis le maître du monde alors soumet toi » se retrouve souvent dans des situations qui ne sont pas à son avantage et se fait facilement corriger par Shiho qu’il jure de tuer. Malgré une mauvaise relation entre les deux au début du tome, on peut constater à la fin de celui-ci qu’Omega commence à changer (en bien) au côté de Shiho même s’il ne souhaite clairement pas l’admettre (tsundere masculin ?).

Enfin, à la fin du tome on retrouve quelques histoires courtes toutes aussi drôle, ce qui est très plaisant.


En bref, cette série promet beaucoup de rires, même si pour le moment il ne semble pas y avoir de réel scénario (normal pour une série courte), à partir du tome 2 l’univers de la série s’élargi un peut plus !


Du même auteur : Miss Komi is Bad at Communication (pas édité en France)


Note : 6.5 /10

¤ Graphismes : 1.25  / 2                             ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Personnages : 1.5 / 2                                   ¤ Scénario : 0.5 / 2

¤ Emotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Chroniques des tomes suivants :

Omega 2 Omega 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s