Assassin’s Creed : Bloodstone – Tome 1


Tokyo, 2017.

Tomo est l’un des plus jeunes membres d’une cellule d’Assassins Japonais. Plutôt technicien spécialiste du hacking que combattant invétéré, Tomo identifie un détournement massif de données opéré par une clinique en Suisse. Son enquête le mène sur les traces d’une autre cellule d’Assassins cherchant à mener à bien un projet initié lors de la guerre du Vietnam. Explorant les mémoires d’Aleksei Gavrani, un Assassin employé par la CIA pendant la Guerre Froide, Tomo découvre les expérimentations d’un certain Boris Pash…


Ce premier tome commence avec un flash-back sur le passé de Tomo, qui sera le personnage central, par lequel on vit l’histoire dans ses deux tomes de Bloodstone (Maxime Gorm l’était pour Conspirations). On a donc aussi droit à un autre retour pour suivre le parcourt de Tomo jusqu’au Adler, qu’il ne souhaitait pas tuer, jusqu’à qu’il apprenne la présence de Gorm

Les templiers sont présents dans les passages concernant le passé des ancêtres du personnage, mais il ne faut pas se tromper, dans le présent il s’agit d’une guerre entre deux cellules d’Assassins, l’une essayant de réaliser quelque chose à l’aide de la Pomme d’Eden (qu’elle recherche activement), et l’autre, la cellule Japonaise de Tomo, qui essaie de l’arrêter.

Pour cela une course contre la montre s’enclenche, grièvement blessé, Tomo n’aura d’autres choix que de retourner dans l’Animus durant la Guerre du Vietnam ainsi qu’en Amérique durant la Guerre Froide, afin de trouver la Pomme d’Eden avant le Dr. Chapman.

Ce premier tome permet surtout de compléter la série Conspirations, avec le passé et les motivations de Tomo jusqu’alors inconnues. Lui-même retournera dans l’Animus afin de revivre le passé de son ancêtre Aleksei, durant la Guerre Froide.

D’un point de vue graphique ce tome n’a rien a envié aux deux précédents, autant centré sur le présent que sur le passé, ce tome permet d’avoir une large palette de décors tout aussi colorés les uns que les autres. La couverture nous plaçant au coeur de la Guerre du Vietnam, avec les armes recouverts d’un casque toutes alignées me faisant penser à un cimetière en mémoire des disparus. En fond, on peut apercevoir plusieurs Vertol H-21 ou hélicoptère Banane, destinés aux transports massifs de troupes depuis la guerre de Corée. Une atmosphère tout aussi sombre que l’était la couverture du premier tome de Conspirations.

HA T1

En bref, cette série poursuis bien le scénario de Conspirations, tout en apportant de nouvelles informations permettant de se placer soit du côté de Maxime, soit du côté de Tomo. Je trouve ce tome, plus complet peut-être est-ce dû au fait que je connais déjà une partie de l’histoire après avoir lue Conspirations ?

Merci de m’avoir lue et à bientôt pour le tome 2, qui clôturera cette histoire 🙂


Préquelle de la Série : Assassin’s Creed – Conspirations

Séries Annexes (format BD/Comics) : Assassin’s Creed (suit l’histoire des jeux), etc


Ma Note : 8 /10

Note : 8 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2                   ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Personnages : 1.5 / 2                  ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Emotions (Suspense, Humour, etc) : 1.75 / 2


Chronique du tome suivant :

AC Bloodstone 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s