7 Milliards d’Aiguilles – Tome 3


Souhaitant venir en aide à Chika, une camarade de classe parasitée par une forme primaire du Maelstrom, Hikaru, accompagnée de ses deux hôtes, se trouve confrontée à une troisième entité de plasma venue de l’espace : le coordonnateur de l’évolution. Alors que des phénomènes altérant l’ordre naturel de l’évolution se multiplient aux quatre coins de la planète, cette entité mystérieuse va leur révéler l’effroyable raison de sa présence sur terre, la terrible épreuve que s’apprêtent à subir l’humanité et toutes les créatures de notre planète : l’engagement d’un combat sans merci pour la domination.


Avec ce troisième tome, l’auteur (Tadano Nobuaki) repart sur de nouvelles bases, Hikaru désormais infectées par deux entités extraterrestres que tout oppose commence enfin à vivre une vie paisible et à penser à l’avenir. Jusqu’alors le temps s’écoulait sans qu’elle ne réfléchisse à quoi que se soit, le fait qu’elle n’écoute jamais en classe ne l’aide pas non plus, il faut désormais qu’elle rattrape son retard si elle souhaite aller à l’université.


Vous vous dites sûrement « super elle vie une vie normale malgré les aliens dans son corps », et bien non ! L’auteur se tourne à partir de ce tome vers la théorie l’évolution (émise par Darwin) permettant de rallonger la série avec en plus de gore. Ce n’est pas tout de nouveaux combats époustouflant et l’arrivée d’une autre entité sont au programme, une possible apocalypse également…

La couverture est comme celle du premier tome, très jolie à regarder, on y voit une Hikaru ,certes possédée, mais souriante comme si elle acceptait enfin ce qui lui arrive afin de mieux avancer vers son avenir. J’adore voir les auteurs dessinés les humains et des animaux, car souvent ils réussissent mieux les animaux que les hommes, ou du moins leur patte graphique est différente. Les fusions entre différents corps sont certes un peu dégoûtantes, mais extrêmement bien faites, ça me rappel un autre manga mais j’ai mangé son nom… Pardon…


Pour finir ce tome, Hikaru va devoir, une nouvelle fois, affronter sa famille (actuelle pour le coup) afin de la libérer. Ce passage à la fin nous montre une nouvelle évolution du personnage, qui en plus d’enfin accepter de se faire des amis (et donc de faire attention aux autres), accepte également sa nouvelle famille et ne l’échangerai pour rien au monde.


En bref, l’auteur sait donner du suspense à son oeuvre en le terminant, à chaque fois, à un moment fort (comme les PUB à la télé). Encore une fois, j’ai hâte de lire la suite, même s’il s’agit déjà du dernier tome…


Ma Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2              ¤ Originalité : 1.75 / 2

¤ Personnages : 1.5 / 2             ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Emotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Chroniques des autres tomes :

7 Milliards d'Aiguilles 1 7 Milliards d'Aiguilles 2 7 Milliards d'Aiguilles 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s