Assassin’s Creed : Ember


Embers se déroule plus d’un dizaine d’années après Assassin’s Creed: Revelations et suit un Ezio Auditore plus vieux, qui vit maintenant à Florence avec sa famille : sa femme, Sofia Sartor, avec laquelle il a eu un fille, Flavia et un fils, Marcello. Ezio sent son heure arriver et ne sait comment dire adieu à sa femme.

Ce court-métrage introduit aussi Shao Jun, une Chinoise appartenant à la Confrérie des Assassins. Elle a fui la Chine avec son mentor pour obtenir des conseils auprès d’Ezio.


Assassin’s Creed : Embers est un film d’animation sorti en 2011, il est offert avec l’achat du jeu « Assassin’s Creed : The Ezio Collection » tout comme Lineage. On retrouve Ezio plusieurs années après ses dernières aventures, vieilli et surtout fatigué et heureux, dans un ferme perdue quelque part près de Florence, en Italie. Il a une femme et deux enfants qu’il chéri plus que tout, raison pour laquelle il s’est éloigné des Assassins sans pouvoir les abandonner complètement pour autant.

Mentor connu, et reconnu des assassins d’occident, c’est vers lui que se sont tournés Shao Jun et son mentor afin d’obtenir des conseils. Hélas, ils ont été suivis et Shao Jun a perdu son mentor, elle continue malgré tout en quête de conseil. Une fois chez Ezio, elle se rend compte de sa clairvoyance et lui demande conseil afin de pouvoir guider son peuple. Malgré toute ses réticences, Ezio fini par l’aider et fera la sa dernière action en tant que mentor, assassin et surtout, en tant qu’Homme.

Préparé à la mort, Ezio sent que celle-ci se rapproche désespérément de lui, et regrette de ne pas avoir formé une famille plus tôt afin d’en profiter. Il prépare depuis un moment un lettre pour sa femme, sans arriver pour autant à la finir car il ne trouve pas les mots.

Le film est en 3D certes pas spécialement beau, mais si cela nous permet d’avoir la fin d’Ezio, le personnage le plus connu de la saga Assassin’s Creed, j’imagine qu’il ne faut pas faire les difficiles, surtout que celui-ci n’est pas mis en vente il me semble.

L’introduction via ce film de Shao Jun donne envie de découvrir son histoire et surtout ce qu’elle va faire après sa rencontre avec Ezio. Chose que l’on peut vaguement découvrir dans Assassin’s Creed : China. Malheureusement pour elle, elle n’a pour le moment que ce jeu assez court pour la représenter, en 2D qui plus est.


En bref, ce petit court métrage permet de bien conclure l’histoire d’Ezio que l’on a pu suivre du début à la fin, avec un départ mouvementé et horrible et une fin paisible qu’il méritait largement obtenu à l’endroit où tout a commencé.

Revoir ce film m’a donné envie de recommencer les jeux concernant Ezio, mais pour le moment, je vais me contenter de finir les succès…


Bande-annonce :


Films du même univers : Assassin’s Creed : Lineage, Assassin’s Creed (2016)


Ma Note :

Note : 7 sur 10.

Chroniques sur l’univers :

AC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s