Vigilante : MHA Illegals – Tome 2

# Condamnation


Un peu malgré lui, Koichi est devenu l’élève de Knuckle Duster, un héros sans alter qui pratique une justice plutôt expéditive… Depuis, la petite maison de l’étudiant est régulièrement envahie par le vieux combattant irascible ainsi que par Pop Step, une célébrité locale qui a décidé de les aider.

Mais le trio ignore encore l’identité de son principal adversaire… Kuin Hachisuka a beau n’être que lycéenne, c’est elle qui gère le trafic de trigger dans le quartier, et cette super-vilaine à mi-temps n’a pas fini de semer le chaos en ville !


On se retrouve pour le tome 2 du premier spin off de My Hero Academia, l’enquête sur la drogue continue et Koichi reprend l’entraînement avec Knuckle Duster, afin d’améliorer ses compétences de combats (qui sont inexistantes), tout cela entre deux, trois bagarres avec des vilains plus ou moins pervers…


La réaction de Knuckle après que Koichi ai parlé d’une fille qui contrôle les abeilles porte à croire qu’il connait son identité, et que par conséquent, il cache des informations à ses deux acolytes, qui passent alors de ce rôle à celui de pions. Malgré qu’il n’est pas d’alter, Knuckle peut battre des ennemis qui en ont, et sont donc, normalement, bien plus fort que lui, il va donc à l’encontre de toute la logique autours des alters, et de la question de la série principale posée par Izuku, qui était : est-ce qu’une personne sans alters peut devenir un super héros ? Et bien, la réponse est que oui, il faut juste de la volonté, de l’intelligence et des capacités aux combats.

On en apprend également un peu plus sur cette fille qui contrôle les abeilles, il s’agit d’une lycéenne manipulatrice, on peut ainsi dire qu’elle contrôle autre chose que des abeilles… Elle est également présentée comme la commerciale de la drogue, elle se contente juste de la donner à ceux que son patron juge apte à la recevoir. Elle semble s’amuser d’un rien, et surtout quand ceux à qui elle donne la drogue perdent le contrôle de leurs alters. Il s’agit d’une autre forme de folie, à la fois proche et bien différente de celle de Toga.


Ce tome met en avant des révélations sur deux de nos protagonistes principaux, Koichi qui souhaitait faire une carrière de héros professionnel, et Pop Step, qui semble déjà connaître Koichi depuis longtemps… J’aime bien cette série, elle rappelle sans cesse que la frontière entre le bien et le mal est infime et qu’il est possible de la franchir dans les deux sens…

Enfin, on nous offre une chose que j’attendais beaucoup dans la série principale, mais qui est mise en place ici, sans que cela soit gênant. Bien au contraire, cela permet de placer chronologiquement les différents événements des deux séries. Mais de quoi il s’agit me diriez vous ? Et bien, il s’agit du passé (pas si ancien que ça) de Stain, le grand super-vilains qui va tout bouleversé dans la série principale ! Je vous laisse la surprise de la découverte, je vous laisse la suite de la découverte, le passé de ce personnage étant présent dans plusieurs tomes.


En bref, ce deuxième tome continue doucement mais sûrement l’histoire de notre trio, qui se situe avant l’histoire principale d’Izuku, toujours en complétant son univers déjà bien riche.

HA T2

Ma Note : 8.75 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 2 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Personnages : 2 / 2                ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Vous désirez d’autres chroniques sur l’univers de la série ? c’est par ici :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s