Clément Coudpel contre les spectres de Samain


Clément Coudpel porte un nom de famille un peu étrange, il l’admet. En dehors de ça, il se considère comme n’importe quel garçon de treize ans : il aime les mangas, les jeux vidéo et trainer avec son meilleur ami, Takeshi, dans leur petit village liégeois. Ce qu’il veut dans la vie ? Aucune idée ! Mais une chose est sûre, il n’embrassera pas la malédiction familiale. La magie, les cimetières, les macrales, les fantômes, très peu pour lui. Et toute la pression qu’il subit au quotidien n’y changera rien, peu importe à quel point ses détracteurs vont loin. Il laisse ça à son aînée, Camille, qui s’en sort comme une cheffe. Sauf que quand cette dernière disparait à quelques jours de Samain, Clément craint de ne plus avoir le choix…


Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Livr’S pour m’avoir envoyé le livre, pleins de références aux jeux vidéos et aux mangas !

On suit Clément Coudpel, un ado de 13 ans, qui a choisit de renier son héritage afin de vivre normal, comme tout les humains. Malheureusement pour lui, il n’est pas humain, mais un Macrale, et les autres Macrales (sauf sa sœur) voient en cette décision une rébellion à étouffer, car il s’agit d’une tradition à laquelle personne n’échappe. Malgré toute la pression qu’il y a contre sa décision, il continue son bout de chemin comme un humain, jusqu’au jour où sa sœur disparaît subitement suite à un « accident » à son université.


A partir de là, tout s’enchaîne, les révélations, les mensonges, les manipulations tout cela fait que Clément fini par détruire son sceau afin de sauver sa sœur, chose que souhaitait plus que tout une certaine personne qui s’attirera alors les foudres de la famille Coudpel. Cette personne est d’un esprit tellement tordu, je n’avais jamais lu ça ! Très franchement, une personne bien plus insupportable que la tête de mule d’ancêtre fantôme…

J’aime bien les romans qui introduisent au fur et à mesure des personnages, et non pas tous d’un coup, car quand c’est le cas j’avoue être assez vite perdue et ne plus savoir différencier qui et qui. Ici, au contraire, les personnages sont distillés tout au long du récit, jamais cinquante au même moment, ce qui permet de se faire une idée précise du caractère et des intentions de chacun. Tout comme la famille Black dans Harry Potter, la famille Coudpel supprime de son arbre généalogique tout ceux ayant eut un problème ou différend quelconque avec la famille ou sa réputation.

Clément est clairement un personnage qui fui son héritage (et pour une bonne raison, qui voudrait empêcher les démons d’envahir notre dimension), ce qui fera, par la suite, de lui un personnage très courageux, car je suis d’avis qu’il n’y a du courage que lorsque l’on ressent de la peur. Son meilleur (et seul) ami, Takeshi est lui aussi très courageux et fidèle, car il compte bien suivre son ami jusqu’au bout même s’il ne connait rien de son univers. Sa sœur aînée, quant à elle, dévoilera ses faiblesses petit à petit, ses erreurs ainsi que son véritable caractère…

Copyright « alaingiampaoli.net/ »

Les diverses références placées tout au long du récit me fait penser que l’auteure est une fan de manga, elle en cite plusieurs comme Bleach ou Beastars certes très connus, mais également un (que je trouve moins connu), Im (qui est juste génial) ce qui m’a agréablement surprise tellement je m’attendais à toute sortes de mangas sauf celui-ci ! Il y a également des références sur des jeux vidéos, comme Assassin’s Creed, World of Warcraft, et enfin, League of Legend qui fait presque parti de l’histoire. L’univers d’Harry Potter est également évoqué pour certains passage plutôt drôle de comparaison de personnage, si je devais transposer les personnages de cet univers dans celui de Harry Potter, Clément serait un Gryffondor, Takeshi un Poufsouffle.

Le scénario est parfois difficile à suivre tellement il y a des rebondissements mais l’auteure arrive à nous garder en halènes jusqu’au bout de justesse (si c’est volontaire chapeau). J’aime l’idée derrière cette oeuvre, que la tradition c’est bien, tant que celle-ci n’entrave personne, qu’on est libre de la vouloir et de la suivre ou non. Par contre, je trouve bizarre que Takeshi prenne aussi bien la nouvelle sur son ami, j’ignore si c’est une réaction normale que tout le monde aurait…

Pour la fin, je suis scotché autant certains passage étaient prévisible, comme le retour de l’autre directeur à la noix, la disparition subite d’un allié, etc… J’avoue aussi que la sœur jouais bien son rôle, même s’il est normal qu’elle craque… Pour le reste, je ne dirais pas que je suis déçue, loin de là, mais plutôt qu’il manque quelque chose, que tout au long du livre l’auteure a essayée tant bien que mal à conserver une ambiance légère, et que la paf, d’un coup, on se retrouve dans une ambiance très fraîche pour finir le récit d’une manière qui nous laisse choisir la suite (ce n’est pas un point négatif loin de là).

« Barghest » find on Pinterest

En bref, je ne me suis pas ennuyée une seul seconde en lisant ce roman. J’ai pour habitude de lire quelques chapitres avant de m’endormir, mais la j’ai vraiment eu du mal à m’arrêter… Je le conseil à tous les fans de fantastique, jeux vidéos, etc…

Merci d’avoir lu ma chronique qui fait un peu pâté, j’ai essayé de trouver des images pour aérer un peu, mais pas facile pour un romans ^^ ». Si l’intrigue vous a plus je vous conseil de descendre vers le lien un peu plus bas.


Ma Note : 9 / 10

Note : 9 sur 10.

¤ Style d’écriture : 2 / 2                                        ¤ Originalité : 1.75 / 2

¤ Accessibilité : 1.5 / 2                                            ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Emotions (Suspense, Aventure, humour, etc) : 2 / 2


Ce livre vous intéresse ? Cliquez sur le logo des éditions Livr’S pour accéder à la page du livre et en lire l’extrait !

Logo LivrS

4 commentaires sur « Clément Coudpel contre les spectres de Samain »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s