James Holt #1

#1 Révélations


Regardez-les.

Une bande d’amis. Cinq orphelins liés par l’alchimie d’une famille, à défaut de parents. James, Sarah, William, Emma et Sophie. Ils pourraient passer pour des adolescents normaux…

Regardez-les mieux.

Lorsqu’ils sont contraints de fuguer pour sauver leur peau, ils ne soupçonnent pas une seule seconde la traque impitoyable qui va les pousser dans leurs derniers retranchements. De phénomènes surnaturels en course-poursuite sur les toits Bruxellois, ils vont rapidement comprendre qu’un abîme de secrets attend pour les engloutir. Prenez garde. La vérité vous attend, tapie dans l’ombre, cruelle et dangereuse. Mais surtout, le voile se lèvera sur l’histoire de James Holt, douze ans, et du Dévoreur de Planètes, désigné comme son ennemi mortel…


James Holt est une série de romans de science-fiction, édité par Livr’s Edition dans sa collection première lecture. L’auteure est une jeune personne âgée de 13 ans (et oui!), Aline Godfroid. Comme vous pouvez le deviner, il s’agit de son premier roman, et ce n’est pas rien, car personnellement à son âge, je ne me voyais pas écrire (je suis du genre à synthétiser alors faire un roman…).


Je vais commencer avec les quelques points « négatifs » que j’ai trouvé dans le romans, il y en a moins que les positifs rassurez vous. J’ai mis négatifs entre guillemet, car ce n’est que mon avis personnel est très très subjectif. Le premier est la couverture du livre, elle est magnifique c’est vraie, mais une fois que j’ai appris que les personnages présents dessus avaient environs 12 ans, j’ai trouvé que ceux sur la couverture faisaient plus âgés… Bref, pas un gros défaut, puisque la couverture est une interprétation de la part du dessinateur.

La suite concerne le début de l’intrigue, qui m’a semblé un peu en désordre, je ne sais pas trop comment expliquer, mais au début j’avais un peu de mal à me situer, mais cette impression c’est quand même vite estompée. Enfin, la dernière petite critique négative porte sur les personnages, comme je l’ai dit dans une autre chronique, si trop de personnages sont présentés en même temps je suis vite perdu (ceci est vraiment un avis subjectif à ne pas vraiment prendre en compte) une des raisons pour laquelle j’étais perdue en ce début de tome c’est les présentations qui s’enchaînes des différents personnages, autant pour les garçons je n’ai pas eu de problèmes, mais pour les filles un peu plus au début, je mélangeais un peu Sophie et Sarah, mais là encore cette vision c’est éclairci avec le temps, ouf.


Maintenant que les quelques points négatifs sont fait, passons aux remarques positives ! Malgré ma difficulté à suivre au début, je peut dire que le roman commence en douceur, en posant le décor de base, dans un orphelinat de la ville de Bruxelle. Le lieu est décrit avec tout les préjugés que l’on peut avoir d’un orphelinat, crasseux, bondés d’enfants avec des vêtements en piteux états et surtout dirigé d’une main de fer par une femme à fort caractère (et un peu naïve quand même, mais bon). Encore une fois, l’intrigue commence doucement, par des phénomènes paranormaux, puis petit à petit avec l’intégration de nouveaux protagonistes, apparaissent des aliens, etc…

Plusieurs références sont faites notamment musicales, avec la chanson de Patrick Sébastien, les sardines ! Autant la référence à Muse était prévisible, car le groupe est très connu, autant j’avoue que je suis surprise qu’une jeune belge de 13 ans connaisse la chanson de Patrick Sébastien… Plusieurs Jeux vidéos sont également cités, dont Assassin’s Creed, très connu (et que j’adore, non, sa se voit pas du tout, ahem…). J’en profite pour parler d’un des personnages du romans, qui est très probablement mon futur moi, je veux parler de la petite mamie accro aux jeux vidéos et parlant mieux anglais que son fils, j’adore cette mamie, elle ramène beaucoup de douceur et de réalité à un moment du roman très sombre et lourd pour nos personnages principaux.

Continuons avec les personnages, les aliens (car oui, en plus de voyage temporels, de dieux grecque et égyptiens, il y a aussi des aliens) nommés par l’auteure « Mylosiens« , pour vous faire une petite description, je les imagine comme des crocodiles bipèdes (pour ceux qui connaissent, comme dans Towers of God, sinon voir l’image ci-dessous), avec comme un collier de couteaux à la nuque, voilà… Ils auront pour rôle de guider James afin qu’il maîtrise ses pouvoirs pour affronter le dévoreur de planètes et sauver tout le monde quoi… Personnellement, je trouve ce roman bien plus mature que ce qu’il laisse paraître, si vous aussi vous l’avez lu est-ce aussi votre ressenti ?

Rak – Towers of God

La fin me laisse clairement sur ma faim… L’action commence enfin, James c’est-il fait une nouvelle alliée ou une nouvelle ennemie ? Arrivera-t-il à vaincre le dévoreur de planètes ? Sauvera-t-il Sarah ? Qu’est-il advenu de William ? Beaucoup de question, qui pose beaucoup de suspense à la fin du tome, la pression monte pour James !

Chronos est non pas Cronos !

En bref, ce livre est une belle surprise, surtout que le domaine de la science-fiction, est pour moi, déjà bien complet, et il est donc difficile de faire de l’original dans cet univers. Toutefois, avec la violence, le freeruning, etc… Je conseillerais surtout ce livre à partir de 10-12 ans, il ne faudrait pas que les enfants se mettent à grimper partout ^^’.

PS: comme pour la plupart des romans, les images proviennent de Google, je met le copyright quand je connais l’auteur, mais quand je ne sais pas, je met rien…


Ma Note : 8 / 10

Note : 8 sur 10.

¤ Style d’écriture : 1.5 / 2                                        ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Accessibilité : 1.5 / 2                                            ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Emotions (Suspense, Aventure, humour, etc) : 1.75 / 2


Ce livre vous intéresse ? Cliquez sur le logo des éditions Livr’S pour accéder à la page du livre et en lire l’extrait !

Logo LivrS

4 commentaires sur « James Holt #1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s