Artelier Collection – Tome 5


Grâce à leur entraînement dans le monde magique créé par Jenk, Kiriku et Makumo savent désormais utiliser leur maxi, la force qui permet aux Masterpiece d’insuffler une âme aux objets qu’ils fabriquent. Nos deux compères embarquent donc pour Sheruto, bien décidés à contrecarrer les plans de Cenos tant que l’organisation les croit morts.

Ils ignorent encore que ce sont les douze apôtres au complet, ainsi que Kuori en personne, qu’il va leur falloir affronter pour sauver le pays de Jû !


Les plans de Genos concernant la tour de Babel à Sheruto se met en place petit à petit, nos deux amis arriveront-ils à les arrêter ? Sheruto est le pays d’origine de Kuori pour quelle raison souhaite t-elle le détruire ? Que c’est-il passé entre elle et sa meilleure amie qu’elle traite de traîtresse ? L’intrigue commence enfin à être alléchante !


Pour se rendre à Sheruto, nos deux comparses prennent le bateau, après une escale où leur amie forgeron et sa fille descendent, ils ne leur reste plus qu’à atteindre Sheruto. Prévisible comme toujours, des criminels prennent possession du navire et le détourne. Malheureusement pour eux, Makumo, toujours aussi peu malin, souhaite demander au capitaine s’il peut tenir la barre… Il se retrouve enfermé avec une bombe… Kiriku quant à lui fait une belle référence au Titanic avec sa phrase « Attention à l’Iceberg ». Au final, tout se fini bien de côté là.

On a toujours droit à plusieurs passage humoristiques grâce aux bêtises de Makumo et aux réactions de Kiriku, on peut dire qu’ils font bien la paire tout les deux. Kiriku est d’ailleurs plus prévoyant que jamais en connaissant Makumo de plus en plus, il créé pour lui des bonbons revigorant et qui lui permet de localiser celui qui le mange (utile quand on a un ami qui ne fait que s’attirer des ennuis). Autant on peut constater une net évolution de Kiriku, autant j’ai l’impression que Makumo stagne un peu, il a toujours un sens de la mode très personnel… On ne peut toutefois pas lui reprocher sa bonne foi…


Pour leur plan de destruction massif, l’organisation Genos à mis en place douze piliers surmontés d’une flamme avec un chiffre, celui-ci indique l’heure à laquelle il se passera quelque chose… Pour l’instant aucun indice, une explosion ? un incendie ? Pour le moment, nos deux héros sont au plus mal, déjà en sous-effectif par rapport au nombre d’ennemis, il se retrouve également piégés par le temps… A la fin du tome apparaît un mystérieux personnage, s’agit-il d’un futur allié ? Et Enimeni, va t-elle finir par les aider ?

Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur Kuori, le bras droit de l’organisation de Genos. Elle est originaire de Sheruto et est l’ancienne meilleure amie de Enimeni. Elle est une masterpiece tailleuse de pierre (Enimeni quant à elle est masterpiece charpentière), et a donc participé à la construction de la tour de babel. Enimeni la croyait décédée et fut incroyablement choquée et bouleversée lorsqu’elle vit celle-ci, complètement changée… Kuori semble reprocher la mort d’un proche à Enimeni, qui elle ne comprend pas… On apprend aussi la raison pour laquelle, Ill a rejoint l’organisation, cette raison c’est l’amour et le souhait de vivre en paix avec celle-ci…


En bref, le suspense est à sont comble à la fin de ce tome, nos héros parviendront-ils à empêcher le massacre ? Qui est ce mystérieux personnage ?


Ma Note : 8.3 /10

Note : 8 sur 10.

¤ Graphismes : 1.35 / 2              ¤ Originalité : 1.45 / 2

¤ Personnages : 1.75 / 2                ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Chroniques des tomes suivant et précédent de la série :

Artelier Collection T4 Artelier Collection T6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s