Artelier Collection – Tome 7


À cause de Makumo et de ses compagnons, voilà Kuori obligée de changer ses plans ! Bien décidée à éliminer ces gêneurs, elle envoie illico Kaen à leurs trousses.

Face aux pouvoirs terrifiants du maître du feu, Makumo et Fey n’en mènent pas large…
Juste au moment où ils croient leur dernière heure arrivée, un mystérieux sauveur fait son apparition : Ash en personne ! Mais est-il vraiment là pour les protéger… ou pour les éliminer ?


Le combat contre l’organisation criminelle Genos continue pour Makumo et ses amis. Alors qu’il est en plein affrontement contre l’un des membres de Genos, une ancienne connaissance fait irruption, malheureusement pour Makumo, il ne vient pas en amie et cette rencontre va fortement le bouleverser…


Comme dit plus haut, une rencontre difficile pour Makumo a lieu dans ce tome, il s’agit de Ash, son modèle, qui lui a sauvé la vie lorsqu’il était jeune au péril de son bras gauche… C’est depuis ce jour, que Makumo souhaite devenir tailleur, quel choque lorsqu’il apprend que Ash fait partie de l’organisation criminelle Genos… Ne sachant plus quoi faire, il est à la limite de ce faire tuer par son modèle, qui lui avoue regretter de l’avoir sauver. En proie aux doutes, Makumo fini par reprendre ses esprits grâce à Frey et Enimeni, et s’engage à comprendre la vraie raison qui a poussé Ash à rejoindre Genos ! Enfin il prend en maturité et en assurance, allant jusqu’à montrer tout son potentiel face à un autre adversaire !

Avec plusieurs membres de l’organisation fait prisonnier, Makumo et ses amis finissent par découvrir où se trouve la base secrète de Genos, ce passage donne d’ailleurs lieu à un petit passage humoristiques, qui permet de détendre un peu l’atmosphère devenue tendue depuis leur arrivée en ville. Une autre connaissance refait son entrée, celle-ci est plus récente et bienfaisante, elle aidera également Makumo à y voir plus clair et offrira une nouvelle arme à Enimeni afin de ramener son amie. Les vrais combats vont bientôt commencer, en attendant, nos héros se préparent du mieux qu’ils peuvent !


Pour l’organisation criminelle Genos, c’est un gros coup dur, leur plan a échoué, plusieurs de leurs membres ont été arrêtés et enfin, un traître semble se trouver parmi eux… Pour Kuori, c’est un gros choque, tellement épris de joie à l’idée de revoir son amoureux (qui en fait un vrai ***), elle se retrouve dépité après l’échec cuisant subi par son groupe. Contrainte de fuir, elle est en pleine dépression à la fin du tome…

On voit enfin apparaître le boss de Genos, et il semblerait que Ash ne le porte pas dans son cœur, est-ce là la vraie raison de sa présence au sein de Genos ? Pour le moment, aucun d’entre eux ne semble se douter que nos héros vont leur rendre une petite visite…


En bref, ce tome permet de nous montrer que malgré nos erreurs, on peut être amené à changer (avec Noir & Blanc), mais également que le désespoir peut nous pousser à commettre l’irrémédiable…


Ma Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Personnages : 2 / 2                ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Chroniques des tomes suivant et précédent de la série :

Artelier Collection T6 Artelier Collection T8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s