Artelier Collection – Tome 11


L’heure des affrontements a sonné ! Alors que Kiriku parvient à triompher de Kaen après une lutte acharnée, Enimeni se retrouve face à un adversaire inattendu : Flo, revenu d’entre les morts et devenu un Masterpiece d’un genre un peu particulier…

De son côté, Ash s’apprête à passer à l’offensive contre God Ember, le chef de Cenos en personne !


On reprend les combats avec celui d’Enimeni contre Kuori et son petit-escroc-ami… Quant à Fey, elle est guidé par Yura qui est sûrement le personnage le plus flippant de la série… Enfin, Ash commence son combat contre le maître des lieux.


Enimeni souhaitant plus que tout ramener Kuori à la raison, mais sachant pertinemment qu’elle ne l’écoute pas décide de partir sur un plan similaire à celui vue dans le train. C’est-à-dire faire en sorte que cet escroc annonce de lui-même ses méfaits, chose difficile au début car celui-ci est désormais un masterpiece arnaqueur (qui lui va comme un gant). Malgré ça, elle finit par le mettre en difficulté, et faisant passer Kuori pour morte, le faire tout avouer. Pour Kuori c’est le choc de trop, culpabilisant plus que tout d’avoir tuer, blessée sa meilleure amie pour un type pareil, elle fuit on ne sait où pour le moment…

Le passage avec Yura est juste effrayant, il (parce que oui c’est un mec) a donné pour mission à Fey, de retrouver un mystérieux livre qui serait capable de créer des êtres humains. La raison pour laquelle il est sûre de son existence ? Tout simplement parce qu’il en est l’un des produit… Et malheureusement, ça ne s’arrête pas là, Gon est l’un des scientifiques qui l’a créé, et c’est Yura qui l’a transformé en chien… Il y a encore plusieurs choses, mais c’est tellement glauque que je préfère m’arrêter là…


La raison de la présence d’Ash au sein de Genos est clairement expliqué dans ce volume, et il est clair qu’il n’y était pas par choix. Ayant essayé une première fois de vaincre le boss de Genos, il faillit y laisser la vie, à son réveil, il se trouve avec un nouveau bras gauche appartenant à un tueur en série. Je ne sais plus exactement le nom, mais il me semble qu’il existe un syndrome nommé « du corps étranger », il s’agit d’un membre, souvent un bras, qui agit sans que son porteur ne le souhaite consciemment. Et bien, pour Ash, c’est pareil, son bras gauche agis sans son accord, pour tuer tous ceux qui sont à sa portée…

Une bonne partie du tome est centré sur le passé d’autres personnages, en l’occurrence celui de Ash, ainsi que celui de l’amie de Makumo. La première histoire nous permet de découvrir la rencontre entre Ash et Fio, la sœur ainée de Fey, tuée par Genos… Une histoire touchante entre ses deux personnages qui permet de montrer le lien fort qu’il y a entre Ash et Fey, et qui est aussi la raison pour laquelle Ash est présent au sein de Genos. Quant à la seconde, elle raconte une petite partie, juste avant le départ de Makumo, du point de vue cette fois-ci de son amie d’enfance, elle le connaît plus que quiconque, et malgré la douleur de son départ souhaite de tout cœur qu’il réalise son rêve !


En bref, ce tome reste dans la continuité du précédent, il permet lui aussi de faire le jour sur plusieurs motivations, sur plusieurs passé de différents personnages. L’action et le suspense sont aux maximum et il ne reste plus que deux volumes avant la fin de l’histoire.


Ma Note : 9 /10

Note : 9 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2              ¤ Originalité : 1.75 / 2

¤ Personnages : 2 / 2                ¤ Scénario : 1.75 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Chroniques des tomes suivant et précédent de la série :

Artelier Collection T10 Artelier Collection T12

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s