49


Kagami Dan est un adolescent de 16 ans en première année de lycée. Il n’est pas très doué en sport ni pour les études, est très timide et passe la plupart de son temps seul dans sa chambre.
Alors que son père et lui se retrouvent un jour impliqués dans un accident de la route, son père perd la vie en essayant de le protéger. Au réveil de Dan, l’âme de son père prend possession de son corps pour une durée de 49 jours.


49 est un drama japonais de 11 épisodes d’une vingtaine de minutes. L’intrigue se déroule majoritairement au sein d’une école, où l’on suit Kagami un adolescent mal dans sa peau. Un jour, alors qu’il traverse la rue avec son père, il a un accident, à son réveil, son père est décédé. Du moins, c’est ce que l’on croit, en réalité, l’âme de son père et dans son corps et alterne avec la sienne. Déterminé à changer son fils, ainsi que ceux qui l’entoure, son père prendra possession de son corps plusieurs fois et communiquera avec son fils par caméra, pour tous ça, il n’aura que 49 jours…


Tous commence par l’accident, où l’on apprend très clairement que la relation entre Dan et son père est au plus bas. Celui-ci traverse la route tout en exprimant toute sa rage envers son père, malheureusement pour lui, une voiture arrive, son père la voie et tente de sauver son fils. Rassurez-vous, il y arrive, mais au péril de sa vie… Il se retrouve toutefois à avoir une seconde chance, en prenant le contrôle du corps de son fils… Il commence alors à aller à l’école, afin de comprendre le comportement de son fils et se rend vite compte de sa position et de son caractère…

Il fera alors tout ce qu’il peut, durant ses 49 jours (d’où le titre), pour l’aider à améliorer sa situation au sein de l’école. Malheureusement, comme il ne connaît pas bien son fils et ses relations, il fera de nombreuses erreurs et maladresses, rendant son fils encore plus nerveux et mal à l’aise. Sa plus grosse bourde est très certainement lorsqu’il souhaite l’aider côté romance… Il se loupe complètement de fille… De quoi, donner des scènes d’humours, de gènes, mais aussi très sérieuses par moment.


Bien évidemment, au bout d’un moment les choses s’arrangent petit à petit, et la relation entre Dan et son père commence même à s’améliorer. Etant donné qu’ils ne peuvent être deux au même moment, le père de Dan a eut comme idée d’utiliser une caméra afin de communiquer avec son fils, d’essayer de le comprendre et de l’aider. Toute cette histoire finira par impacter autant Dan et son père, que ses nouveaux amis à l’école, je vous laisse deviner la fin, plus qu’évidente, mais le but de ce genre de série n’est pas de nous étonner, mais de nous toucher, et pour le coup, j’avoue avoir été touchée par cette histoire.


Casting

Sato Shori qui incarne le personnage principal (Kagami Dan), le fait à la perfection. On voit bien la différence de caractère suivant qui possède le corps de l’adolescent, ce qui n’est pas une chose aisé à réaliser en tant qu’acteur. Après, il est vrai qu’on lui a facilité la tâche avec des caractères bien opposés, mais ça ne lui enlève pas du mérite pour autant.


En bref, c’est une série courte que je vous conseil, un vrai drama, avec des remises en questions, des évolutions et une romance pas très nianiant (chose que j’aime pas vraiment).


Mon Passage préféré :

Pour comprendre comment ils en sont arriver là, le mieux c’est de voir la série 🙂


Ma Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s