Chien Chaud, Quatre Saisons

# Joseph Kochmann


Alerte sur Inspiterre !

LeRoy Dutemps, célèbre directeur du Manoir Dutemps, plus grande usine de Nhäture des contrées d’Animaville, vient d’être assassiné !

Le coupable ? Son propre fils, Prince Dutemps, beau jeune braque charmeur et pervers narcissique. Avide de pouvoir, le chien criminel essaye de dérober l’illustre Sceptre Dutemps, source d’énergie toute-puissante, mais se retrouve, malgré lui, prisonnier à l’intérieur. Séparé en quatre, son esprit met en péril la stabilité de l’objet légendaire qui, à tout moment, risque d’exploser, telle une cocotte-minute de pollution surchargée.

L’inspectrice teckel amère Chloé Barkouaf et sa joyeuse partenaire chihuahua Polygon Sobarf reprennent du service ! Les voilà à présent obligées de pénétrer dans les souvenirs de l’héritier psychopathe des Dutemps afin d’affronter les quatre fragments de sa conscience malade.

Printemps, été, automne, hiver… Traversant les saisons de ce monde mental surréel, les deux policières parviendront-elles à vaincre Prince et libérer le bâton magique de son emprise ?

ATTENTION, CHIEN MÉCHANT !
CE LIVRE CONTIENT DE NOMBREUSES SCÈNES DE VIOLENCE ET N’EST DONC PAS À METTRE ENTRE TOUTES LES PATTES.


Chien chaud, quatre saisons est un roman policier, mélangeant thriller et fantasy édité en autoédition par son auteur Joseph Kochmann. Il nous place dans un univers où les animaux ont une apparence « humaine » dans le sens où ils sont tous bipèdes, son évoqué ici, les canidés, les félins et un gorille. Comme indiqué, ce roman n’est pas à mettre en toute les pattes, pour la simple et bonne raison, que plus on avance dans l’histoire, plus on a l’impression de se rapprocher d’un film d’horreur !

Je tiens à remercier son auteur, pour sa proposition de SP via Simplement.pro.

Gorille Blanc – Zoo de Barcelone

Que dire de l’intrigue ? Elle est prenante, et une fois qu’on l’a pense terminée, l’auteur arrive encore à en rajouter, sans pour autant que ça se ressente et sans manquer d’imagination. Entre la souffrance physique et morale de ses personnages, l’écologie, la corruption de la politique, l’auteur arrive à tous lier et à nous faire un récit magnifique autant qu’horrifique. Certains éléments sont rapides à déterminer, comme la présence de ce mystérieux Nicholas et son but, mais malgré tout, j’ai était très surprise de découvrir, avec horreur, son véritable visage une fois qu’il a fait tomber le masque. La présence de 4, aussi mystérieuse que nécessaire à tous le récit me laisse sur ma faim, mais avec la fin qui annonce une suite des aventures de Chloé, j’aurais sûrement droit à plus d’aventures avec ce personnage si mystérieux que j’ignore encore si je dois le détester ou bien l’aimer.

Au centre de ce récit également, la politique et l’écologie, j’ignore si l’auteur souhaite avec ce roman démontrer la réalité, mais j’avoue y voir une nette ressemblance par moment… La politique, qui manipule les citoyens pour les faire consommer plus que nécessaire, tout en « protégeant » la nature, j’avoue que tout ça me fait bien marrer… La corruption de ses personnages, quant à elle, ne m’étonne même pas, oui j’ai très peu d’estime pour la classe politique… M’enfin, c’est un sujet qui fâche alors passons…

© Hearthstone

Les personnages sont tous très bien travaillés, même s’ils sont secondaires dans l’histoire, tels que leur caractère, leur tic de langage et que sais je encore (que j’ai pu oublier). Cela permet de donner plus de profondeur et d’existence à chacun d’entre eux, de pouvoirs les identifier clairement tout au long du récit. Après, je dois avouer en avoir détesté plus d’un, dont Chloé, qui aurait mérité quelques claques par moment, mais on va dire que la fin rattrape son petit écart… J’ai bien aimé découvrir le passé de plusieurs d’entre eux, parfois commun, mais avec chaque point de vue. Comme quoi on peut être plusieurs à vivre les même évènements, tout en les ressentant chacun différemment.

Quand j’écris une chronique, j’ai pour habitude de faire quelques recherches avant, notamment sur les autres œuvres de l’auteur. Il est parfois difficile de trouver quelque chose, lorsqu’il y a de l’auto édition au milieu, mais cette fois-ci j’ai trouvé quelque chose. Notamment, d’autres aventures avec nos deux héroïnes ! Comme « En Fait, C’est le Rêve du Chien » qui reprend l’une de leur enquête policière. Sur le même univers, on retrouve le mystérieux 4 dans « La Sortie« . Enfin, il semblerait que de nouvelles aventures soit en cours de rédaction (alors courage à l’auteur !).




©Geeky Nikki fan art LOL

En bref, j’ai adoré ce livre, alors que je ne suis pourtant pas fan de tout ce qui fait peur, je l’ai trouvé très bien construit, et malgré sa longueur, je ne me suis pas ennuyée une seconde !


Ma Note : 8.90 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Accessibilité : 1.45 / 2              ¤ Originalité : 1.65 / 2

¤ Personnages : 1.85 / 2                ¤ Scénario : 1.95 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s