Nan Yak

# Jeon Keuk Jin & Park Jin Hwan


Yang Jae Shin fait toujours le même rêve d’une femme lui disant qu’elle attendra. Un jour, il rencontre une mystérieuse diseuse de bonne aventure qui lui dit qu’il ne peut pas éviter le destin et lui laisse quelques conseils: pour le chemin qu’il entreprend, Jae Sin doit garder avec lui « les yeux qui peuvent voir la vérité isolée ».


On se retrouve pour une nouvelle chronique, avec le webcomics Nan Yak, présent sur la plateforme Webtoon (Naver). Nan Yak est un webcomics sur coréen scénarisé par Jeon Keuk Jin et dessiné par Park Jin Hwan. On y suit les aventures de Yang Jae Shin, un jeune homme, en proie à des rêves, et dont le passé est plus que douloureux. Il découvre petit à petit, que ce monde qu’il pense connaître comporte en réalité d’autres êtres, les Yogoe (équivalent des Yokai japonais, en Corée). Alors qu’il est à la recherche de la mystérieuse femme apparaissant dans ses rêves, il apprendra leurs existences, mais pas seulement…


Avec ce Webcomics, on entre dans l’univers des esprits, il ne faut pas ce fier aux apparences, car ils sont partout et peuvent être n’importe qui ! Certains sont bienfaisants, d’autres au contraire ne veulent que la mort des humains, et gare à ceux qui se mettent en travers de leur chemin. Notre personnage principal est un gars plutôt simplet au premier abord, mais je peux vous dire, qu’il est en réalité très complexe, tout comme l’histoire d’ailleurs. Une fois de plus, l’histoire mélange des combats fracassants, voire horrifiques et des moments bien plus reposants et magiques.

Qui dit esprit, dit exorciste, pour le moment, seul deux d’entres eux ont été présenté, et deviennent des personnages secondaires importants, amis de notre personnage principal. Je ne sais pas encore si je peux évoquer le thème de romance, car même si une attirance semble démontrée, cela ne va pas plus loin, elle est même expliquée indirectement au bout d’un moment… Je découvrirais donc cela plus tard, en même temps que vous peut-être ?


Comme toujours, je vais parler des dessins, qui, très sincèrement sont magnifiques (juger par vous même les quelques images que j’ai mis dans la chronique). Ils sont tantôt magnifique, tantôt horrible suivant la scène auxquels ils sont destinés, mais l’ambiance, le caractère des personnages, tout est bien démontré par les talents de Park Jin Hwan, qui est également le dessinateur de la série « The Breaker » récemment rééditée.

Quant aux différents personnages, ils sont tous très attachants et mystérieux, chacun avec un passé très bien caché, et également très difficile. Au fur et à mesure, des bribes d’informations sont lâchées afin de mieux les connaître, puis de nouveaux personnages apparaissent tout aussi charismatique, mais parfois détestable. J’espère grandement le voir apparaitre en format relié en France, car il le mérite vraiment.


En bref, j’adore l’histoire et les différents personnages, malgré l’avancée dans l’histoire, il y a toujours une aura de mystère qui plane. J’ai hâte d’en découvrir la suite.


Ma Note : 8.70 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.95 / 2              ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Personnages : 1.75 / 2                ¤ Scénario : 1.80 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.70 / 2


Pour d’autres chroniques sur l’univers des Webcomics, je vous invite à aller sur la page que j’ai faites rien que pour eux ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s