Faneïa

# Lionel Truan


Aux confins de l’univers, le docteur Nolan se prépare à descendre du Phoenix, un vaisseau d’exploration intergalactique, dans le but d’entrer en contact avec la civilisation qui habite Faneïa, une planète nouvellement découverte.

À bord du vaisseau, une défaillance fait exploser les réacteurs. Nolan parvient à s’extirper in extrémis en empruntant une capsule de survie, mais il s’écrase au coeur de l’un des déserts de la planète.

Devenu amnésique à la suite du crash, il va devoir se frayer un chemin dans ce Nouveau Monde et tenter d’y survivre. Entre la tyrannie et la guerre qui déchirent les locaux , les créatures qui en naissent et qui la peuplent, parviendra-t-il à rejoindre les siens sur terre ?


Bienvenue, cette fois-ci je vous propose une chronique sur un romans de science-fiction, écrit par Lionel Truan, édité en auto édition et disponible un peu partout (Fnac, etc). On suit dans ce roman le périple de Nolan, un scientifique terrien envoyé en mission par la Terre aux confins de l’Univers, malheureusement pour lui, un accident détruit son vaisseau. Il sera le seul survivant et finira par atterrir sur la planète Faneïa avec une amnésie et pour seule aide Kuri, une sorte d’I.A réalisée à partir d’un esprit humain.

Je remercie l’auteur pour ce SP, via Simplement.pro, je suis toujours ravie de découvrir de nouveaux auteurs, tout en pouvant donner un petit coup de pouce à mon propre niveau.

Carte de Faneïa

Les personnages sont très intéressant, même si je trouve que certains ne sont pas assez développés ou mis en avant au cours du récit, cette impression est en partie liée au dernier paragraphe de cette chronique, que je vous laisse découvrir plus loin. Je pense notamment à Kuri, qui a droit à quelques approfondissements sur la fin, mais dont on ne sait pas grand chose de plus, ou encore de la reine Nephana dont le passé et surtout la raison de son geste ne sont pas clairement expliqué. Enfin, je pense également aux être qu’affronte Nolan sur les terres de Nephana, qui sont très mystérieux (mais pour le coup, c’est sûrement fait exprès).

Plusieurs illustrations sont présentes durant la lecture, la plupart pour permettre de mieux visualiser l’élément décrit un peu plus tôt, et c’est très plaisant, car j’avoue avoir eu un peu de mal à me faire une visualisation de la monture des Faneïen tellement elle est étrange. Petite morale de l’histoire, ne jamais faire confiance au premier venu (phrase pouvant être mise au féminin également) ! La couverture paraît simple à première vue pour un roman de science-fiction se déroulant dans l’espace, mais il suffit largement et présente les planètes du romans.


Un petit défaut selon moi pour ce roman, le fait que toutes les femmes soient décrites comme magnifique… Il pourrait y en avoir au moins une un peut moins flatteuse que les autres (par rapport aux critères Terriens), afin de rendre le récit un peu plus intéressant… Par exemple, faire en sorte que la reine Nephana soit belle aux yeux de son peuple, mais pas vraiment aux yeux d’un Terrien. L’autre soucis, est un peu similaire, puisque je trouve les descriptions des mouvements de Nolan un peu trop en sa faveur également, puisque seuls ses mouvements sont décrits comme parfaitement exécutés, etc… Toute cette perfection pour un seul personnage lui enlève son côté humain, et je trouve ça un peu dommage également.

Le dernier point que j’aimerais aborder, et la taille du livre, pour moi l’histoire était très prenante, et bien réalisée seul les petits détails cités ci-dessus mon fait un peu tiquer… J’ai tellement apprécié l’univers proposé par l’auteur, que j’aurais beaucoup aimé que celui-ci soit plus approfondi, un peu plus long. La fin est ouverte, et permet de deviner aisément que les aventures de Nolan et de ses nouveaux compagnons ne s’arrêtera pas là, mais j’aurais aimé voir un peu plus mis en avant la mystérieuse île, voir quel genre de relation aurait eu notre groupe avec eux par exemple. Ce n’est pas un point négatif, juste une petite envie personnelle.


En bref, j’ai bien apprécié le voyage proposé par l’auteur, les quelques illustrations du romans, permettent de pouvoir mieux visualisés plusieurs éléments et c’est bien.


Ma Note : 7.25 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Accessibilité : 2 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Personnages : 1.25 / 2                ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.25 / 2


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s