Sweet Home

# Hwang Yeong Chan & Carnby


Un lycéen vivant reclus dans sa chambre est obligé de quitter son foyer suite à une tragédie familiale. Il emménage dans un petit studio et commence à déprimer. Cependant d’étranges événements se produisent chez sa voisine de pallier et en dehors de l’immeuble. Hyeun Su et ses voisins vont se retrouver face à des phénomènes effrayants et mystérieux.


Si vous êtes friands de webcomcis, comme je le suis, vous reconnaissez sûrement le style des dessins de Sweet Home, et pour cause, avec Hwang Yeong Chan (Bâtard) aux dessins et Carnby (Bâtard, Le garçon au fusil) au scénario, on retrouve ainsi un peu du webcomic « Bâtard« . Les auteurs ne sont pas les seules choses identiques aux deux œuvres, l’ambiance l’est également ! Je vous parle de tous ça un peu plus loin, bonne lecture !


Si vous avez aimé des titres tels que Jagaaan (Kaneshiro Muneyuki) ou Parasite (Iwaaki Hitoshi), ou même l’autre titre des deux auteurs, il y a de fortes chances que vous appréciez également celui-ci ! En effet, comme les deux premiers titres que j’ai cité, il est histoire de monstres, mais pas n’importe lesquels ! Tout comme pour eux, une sorte d’entité intervient à un moment clé, et ce, pour chaque personnage, le transformant in fine en monstre, qui les 3/4 du temps tueras autant les « survivants » que les autres monstres. Je mets survivant entre «  » car n’importe quel personnage peut être amené à se transformer ! C’est un peu comme une épidémie mondiale de Zombie, sauf que la pas besoin de morsure…

Bien évidemment, il y a une phase d’incubation avant cette transformation totale et définitive, cette phase permet aux personnages de savoir qui est atteint par ce qui semble être un virus (même si, au final il n’y a pas vraiment d’explication pour le moment). La seule information que l’on a, c’est le déclic donnant lieu à la transformation, à savoir, le vœux le plus cher du porteur (victime) de l’entité. Une fois que cette mystérieuse entité connais votre souhait, vous pouvez échanger votre place avec elle, afin d’être dans un univers où votre souhait c’est réalisé. Bref, comment survivre dans un monde désormais recouvert de monstre et où les alliés d’aujourd’hui pourraient être les monstre de demain ?


Comme toutes œuvres sur le thème de l’apocalypse, le meilleur comme le pire des êtres humains est montré, notamment lié à une émotion très forte, la peur. Faut-il tuer les personnes en incubations (car c’est plus simple qu’une fois transformé) ou au contraire attendre dans l’espoir que cette force sois maîtrisée, ce qui donnerai une force plus importante au groupe ? A quel point peut-on se soumettre afin de survivre ? Les personnages sont très impressionnants tout comme l’ambiance tendue qui règne par moment. Notre protagoniste principal va avoir du fil à retordre tout au long de son aventure.

Pour information, le webcomic a été adapté sous forme de drama et est disponible sur Netflix. Je ne l’ai pas encore regardé, mais j’avoue être vraiment tenté, juste pour voir comment les monstres ont été réalisés ! En attendant, si vous souhaitez lire la version webcomic, elle est disponible gratuitement sur la plateforme Webtoon ! Il y a d’ailleurs une édition reliée disponible en Corée, étant donné que Bâtard est désormais disponible en France, j’ai grand espoir que Sweet Home arrive également !


En bref, cette série fait partie de mes coups de cœur que je m’empresse de lire à chaque sortie d’un nouvel épisode. Il arrive à se démarquer malgré toutes les œuvres déjà existante sur ce thème !


Ma Note : 8.80 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.65 / 2              ¤ Originalité : 1.75 / 2

¤ Personnages : 1.75 / 2                ¤ Scénario : 1.65 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s