Monster & Cie : Au travail – Saison 1

# Visionnée en VO


6 mois après les événements de « Monstres & Cie », le rire des enfants est devenu la ressource principale de Monstropolis. Tylor Tuskmon, un jeune et talentueux mécanicien, rêve d’intégrer l’équipe d’élite et de côtoyer ses idoles, Bob et Sulli.


Si comme moi vous êtes un enfant des années 90, vous avez sûrement dû grandir en regardant des Pixar et Disney, parmi tout leur titre on retrouve l’incomparable et indémodable (pour moi en tout cas) : Monster Inc (ou Monstres & Cie). Film qui a d’ailleurs eu une « suite » en 2013 avec Monstres Academy (la sortie se trouve après le premier film, mais l’histoire se déroule avant) et désormais on retrouve une série sur cette univers qui poursuis les événements du premier film, sous un autre angle.


J’ai adoré le premier film, je ne compte plus le nombre de fois que j’ai dû le regarder (et non, je ne croyais pas aux monstres dans les placards). Pour le second film, j’ai appris son existence il y a peu et par hasard, tout comme la production de la série dont je vais vous parler. Autant le dire, j’avais de grandes attentes sur celle-ci, et je ne voyais pas qu’est-ce qui pourrait être évoqué sous ce format, quel serait le thème « central » de la série. Mais à ma grosse surprise, le point de vue utilisé est très intéressant et permet d’approfondir un peu plus cet univers, qui à encore beaucoup à nous montrer.

Pour cette série, nouveau point de vue signifie nouveaux personnages ! Non, Sully et Bob ne sont pas oubliés (ni Rose d’ailleurs), ils sont juste mis en second plan pour laisser place à la nouvelle génération, représenté principalement par Taylor, qui se retrouve entre deux eaux. Je m’explique, l’histoire nous place au moment où les rires remplace les cris, ors notre Taylor, ben, à l’école il a appris à être une terreur, pas un blagueur… Et c’est de là que part notre intrigue principal pour cette première saison, à savoir, le parcours de Taylor pour tenter de devenir blagueur.


En attendant sa promotion, Taylor est transférer au MIFT, la partie de la compagnie qui gère la maintenance des machines (non, pas celle qui nettoie le sol). Une équipe jusqu’alors inconnue de l’univers qui a été un grand plaisir à découvrir durant tout ses épisodes, autant le dire, sans eux, la compagnie aurait sûrement fermée ses portes… Chose nouvelle également, il n’y a pas de « méchant » à proprement parlé dans la série contrairement aux films, de quoi la rendre plus légère à visionner. Les différents membres de la MIFT sont tous très attachant à leur manière.

Enfin, si vous souhaitez regarder la série, je vous conseil de bien regarder les épisodes jusqu’au bout, afin de bénéficier des cours d’humour de Bob, parfois peut familier aux blagues humaines…


En bref, je n’ai pas été déçue par la série, je dirais même que j’ai été plutôt surprise par son déroulement et sa nouvelle approche. La série est renouvelée pour une seconde saison, je me demande sur qu’elle histoire elle va partir…


Ma Note :

Note : 8.5 sur 10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s