Red Dragon – Tome 1


La dynastie Qin a fondé le premier Empire en Chine, mais cette dictature laisse le peuple dans la misère… Liu Bang et Lu Wan, deux amis d’enfance issus de la classe populaire, décident d’allier leurs forces pour organiser une rébellion et prendre le pouvoir, l’un par sa force et l’autre par son intelligence. Ce sera le début d’une belle aventure pour nos deux jeunes héros !


On est partie pour une nouvelle chronique de tome 1 ! Et oui encore… Celui là traine depuis un moment dans le tas des livres à chroniquer, alors je pense que ça serait bien de l’en sortir un peu. Red Dragon est une série de 5 tomes, édité chez Glénat, dont la publication en France est terminée. Pour une fois, on a droit à un récit sur l’histoire chinoise, ce que je trouve quand même un peu plus rare que l’histoire japonaise (normal, le manga c’est japonais).

PS : les images de cette chronique ne proviennent pas nécessairement du tome concerné par celle-ci.


Pour le coup, je ne m’y connais pas du tout en histoire chinoise (à part la période de Mao Zedong), je ne peu donc pas dire si l’intrigue s’appuie sur des faits réels ou non… Mais en cherchant un peu sur internet, on peut se rendre compte qu’au moins une partie de l’intrigue est vraie, puisque Liu bang, sera le fondateur de la dynastie des Han (très connue pour le coup). Comme chaque récit, j’imagine que l’auteur à fait ses recherches pour en apprendre un peu plus sur cette période et décrire au mieux ses événements.

Mais comme toujours, il doit y avoir une interprétation, où des moments d’ombres dans l’histoire qui font que certaines parties seront de la pure invention de l’auteur. Même dans les films « tirés d’une histoire vraie » on retrouve des scènes qui ne sont pas vraiment tirée de l’histoire… tout simplement parce que parfois, il faut rendre le récit « plus réel », c’est-à-dire, dans le sens que le cerveau peu considéré comme réel. Malgré tout, la série peut rester intéressante pour découvrir un peu l’histoire de ses deux protagonistes, ainsi que sur l’histoire de la Chine. Après tout, avant d’être les pays que nous connaissons aujourd’hui, la plupart n’étaient que des provinces (même en Europe).


Le caractère de nos deux personnages sont très opposés et pourtant, ils s’entendent parfaitement. Très cliché, et indiqué dans le résumé, l’un d’eux et intelligent, l’autre fort physiquement (à croire qu’il n’est pas possible d’être un peu des deux). Lu Wan a totalement confiance en Liu Bang, si bien, que même tombé dans un piège, il sait qu’il s’en sortira grâce à son ami. La complicité entre ses deux personnages, est à mes yeux l’un des point fort de ce tome, et peut-être même de la série.

Il se passe pas mal de choses rien que dans ce premier tome, et cela suffit à montrer les capacités tactiques de Liu Bang face à des adversaires orgueilleux. J’imagine, et j’espère, que par la suite les ennemis seront plus à sa hauteur, afin de donner des combats plus intéressants. On connait déjà la fin de l’intrigue si on fait quelques recherches, le tout serait de rendre intéressant ce qu’il se trouve entre le début et cette fin… Les petites touches comiques par ci par là son agréable, mais ce n’est pas ça qui fera de la série, une bonne série.


En bref, ce premier tome est assez sympathique et drôle, on comprends les enjeux, mais ça ne va pas plus loin pour le moment…


Ma Note : 7.25 /10

Note : 7.5 sur 10.

Chronique du tome suivant :

Plus de chronique de l’éditeur :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s