Prey (2022)


Kee, une jeune femme accompagnée de son petit frère, Taabe. Kee est un garçon manqué qui se rebelle contre les traditions de son peuple, souhaitant devenir une guerrière. Taabe vouerait une admiration sans bornes pour sa grande soeur, qui serait une sorte de mentor pour lui. L’histoire se déroulerait avant l’invasion de leurs terres par les européens. Quand un grand danger menace sa tribu, Kee va vouloir prouver qu’elle peut être aussi forte que n’importe quel combattant et sauver son clan.


Présenté comme une préquelle à la saga Predator, c’est par ce film que je me décide à la commencer. Ne la connaissant que de nom (ainsi que l’apparence des Predators), j’avoue que je ne savais pas à quoi m’attendre. Est-ce une série d’horreur à la Alien (qui faudrait que j’essaie également) ? J’imagine bien que chaque film est différent, mais j’étais très curieuse de voir comment ce film aller se dérouler, après tout un alien super high tech face à une amérindienne où est le défi ?


Je dois admettre qu’au départ, j’avais même pas tilté qu’il s’agissait d’un film Predator… Mais c’est rapidement prévisible. Très clairement, notre protagoniste est un personnage qui a du mal à trouver ça place, elle finira par y arriver, mais en paiera le prix fort. Dès le départ, elle nous montre toute son intelligence et son ingéniosité, même si elle reste maladroite et peu sûre d’elle, ce qui a faillit lui coûter la vie. Elle gagnera en assurance petit à petit, allant même jusqu’à comprendre le fonctionnement de certains équipements de l’ennemi. D’ailleurs, la manière dont elle le bat est juste magnifique à voir, vraiment très ingénieux… Peut-être même trop ?

C’est vrai quoi, on parle d’une amérindienne qui ne connait pas encore les premiers colons, et donc les armes à feu… Il lui a suffit d’un seul échange et sans démonstration pour qu’elle sache utiliser une arme à feu. Je trouve ça un peu simpliste. Autant pour nous ses choses semblent intuitive, autant pour quelqu’un qui ne connait pas les armes à feu, la poudre à canon ou les balles, j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment elle sait ce qu’est un canon ! J’avoue que ce n’est pas très cohérent pour moi ça… Après, comprendre l’équipement de l’alien, c’est différent, là ça pouvait être intuitif, surtout qu’elle l’a clairement observé et à compris son fonctionnement.


Même si le film est centré sur le Predator, on peut également voir pas mal de choses d’un point de vue historique. Comme le quotidien des amérindiens, ou encore l’arrivée des premiers colons et leur comportements dès plus exécrables envers d’autres êtres humains. Ces différents éléments ont été répartis à plusieurs moments du film, permettant de faire des petites pauses, sans pour autant s’ennuyer (en tout cas, ce fût mon cas). D’ailleurs, les amérindiens sont montrés comme un peuple très intelligent, que se soit d’un point de vue médical (plantes médicinales ou civières), mais aussi côté chasse.

Pour ce qui est des plans, on commence le film avec beaucoup de lumière et dès que l’ambiance change pour laisser place à la peur et l’action celle-ci diminue petit à petit pour laisser place à des plans beaucoup plus sombres. La fin étant joyeuse, on retourne sur des plans lumineux. Les jeux de lumières permettent d’accentuer l’atmosphère qui devient pesante pour notre protagoniste (mais peut-être est-ce aussi une raison de budget ?). La musique ne m’a pas plus marquée que ça, mais vue que j’étais concentrée sur autre chose c’est normal…


En bref, ce film est une belle entrée en matière pour les personnes, qui comme moi, n’ont pas vue les autres films. Evidemment, les premiers films commencent à prendre de la bouteille, les effets spéciaux seront clairement différents, mais ça donne envie de se plonger un peu plus loin dans la saga.


Ma Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

Chronique de films similaires :

Plus de chronique Disney + :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s