Harry Potter – Poudlard : Le carnet Magique

# Wizarding World


Le Poudlard Express file vers la célèbre école de sorcellerie, avec à son bord de jeunes apprentis sorciers en quête de nouvelles aventures. En compagnie de Harry Potter et de ses amis, explorez les coulisses de l’extraordinaire décor du château de Poudlard. Revivez la cérémonie de répartition et retrouvez les professeurs et les salles de classe. Devenez incollable sur l’histoire des quatre maisons, les matières dispensées, le Quidditch et les autres activités extrascolaires, même les plus secrètes.


On connait tous ce superbe univers, rempli de magie, qu’est celui de Harry Potter, que se soit par le biais des différents films ou de ses livres. Crée et, du coup, écrit par J. K. Rowling, cela fais un peu plus de 20 ans que cet univers continue, pour ma part, à m’émerveillé. Peut-être est-ce parce que le premier tome est sorti la même année que ma merveilleuse naissance ? Le carnet magique ne prend en compte que l’univers des films, il en existe d’autres exemplaires, comme le noël à Poudlard ou le chemin de Traverse (que je compte bien prendre également).

Ses derniers temps, il est vrai que l’autrice n’a pas le vent en poupe, pour des raisons dont je ne parlerais pas, car je pense que vous les connaissez déjà. De part ce fait, certaines personnes boycott la saga sous tout ses formats. Pour ma part, même si je trouve que ses propos sont déplacés, je ne pense pas que l’univers d’Harry Potter s’arrête à elle, bien au contraire. A mes yeux, boycotter cet univers, c’est rendre inutile tout le travail fournis par les centaines de personnes autour de J. K. Rowling, qui sont également les auteurs de cet univers, ceux qui le font vivre et créer cette magie. Je pense autant aux personnes ayant travaillés sur les films, qu’aux personnes ayant travaillés sur les romans (comme les traducteurs dans notre cas). C’est pourquoi, pour ma part, je choisis de continuer d’aimer cet univers, et oui j’attends toujours ma lettre de beaux bâtons !


Le carnet magique qu’est-ce que c’est ? Et bien, c’est un regroupement de diverses infos autours des films, comme par exemple, comment ont été réalisés certains décors, ou certains accessoires. Je trouve tous ça très intéressant, car tout a été pensé afin de rendre l’école vivante, comme par exemple, avec les tableaux d’affichages dans les dortoirs. Ce genre de petit détails que l’on ne remarque pas forcément à l’écran mais qui font peut-être la différence.

On apprend notamment, que Peeves aurait pu avoir son apparition dans les films, mais que celle-ci a été annulé, pauvre Peeves. On a également des anecdotes, notamment avec Tom Felton sur le duel dans Harry Potter et la chambre des secrets. Chose encore plus intéressante, le nom des livres utilisés dans les différents cours, et suivant le professeur (quand celui-ci est connu) ! J’aimerais bien avoir la réplique de certains d’entre eux.

Par contre, le petit défaut, c’est que ce livre s’adresse évidemment aux fans de la série, quelqu’un qui n’est pas plus fan que ça n’aura aucun intérêt à le posséder. Au début, j’ai également trouvé qu’il était incomplet, que j’aurais aimé voir d’autres éléments. Mais étant donné qu’il en existe d’autres (ceux cités en intro par exemple), j’imagine que ses éléments se trouverons dans ses autres volumes.


« Malheureusement, plusieurs membres du monde des sorciers nous ont quitté depuis la fin des aventures cinématographiques de Harry Potter : l’acteur Richard Harris, qui incarna un Dumbledore si aimant et si rassurant, Stephanie McMillan, la décoratrice des huit films, ainsi que l’acteur Alan Rickman, l’interprète du toujours intriguant professeur Rogue. Nous levons nos baguettes en hommages à ses individus talentueux, à qui les films doivent une part de leur magie. »

Hommage – En fin de livre

La couverture avec des reflets argentés est très belle, tout comme son illustration de Poudlard. Le livre n’est pas bien épais, mais la qualité du papier est là, sans compter le côté écologique, souligné en fin de livre. Mais l’élément le plus important à cette fin, c’est celui que j’ai mis juste au dessus. L’hommage aux différents acteurs, dont j’ai plus ou moins fait référence lors de mon introduction, qui rappel qu’un univers tel que celui de Harry Potter ne naît pas d’une seule personne, mais de toutes celles qui choisissent de le faire vivre ! Bien évidemment, tous les acteurs qui nous ont quittés ne sont pas cités, mais l’idée est là, et je trouve ça vraiment appréciable d’également cité des personnes qui ne sont pas apparus sur l’écran.

Différents goodies sont présent à l’intérieur, comme la lettre d’admission de Harry, le tableau d’Albus Dumbledore, le ticket du Poudlard express, des cartes, des détails sur les différents fantômes… Mon préféré est celui présent au dos de la couverture du livre (pas la 4e de couverture, la page intérieur derrière la couverture, je ne sais pas si c’est plus clair… pardon). Il s’agit d’une illustration de l’écusson de Poudlard avec les 4 maisons, fais je pense en aquarelle. Si vous souhaitez une photo de celle-ci, je l’a mettrais sur mon post Instagram.


En bref, si vous êtes un fans de l’univers, que vous adorez avoir quelques goodies et infos supplémentaires sur votre univers préféré, ce livre peut fortement vous intéresser. Dans le cas contraire, rien ne vous empêche de le prendre évidemment, mais je conseillerais plus les livres comme Les Animaux Fantastiques – Vie et Habitat ou Le Quidditch – à travers les âges qui contiennent bien plus d’informations.


Ma Note : 7.85 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Qualité (Papier/Image) : 1.80 / 2              ¤ Originalité : 1 / 2

¤ Bonus : 1.85 / 2                ¤ Contenu : 1.70 / 2

¤ Accessibilité : 1 / 1 ¤ Intérêt : 0.5 / 1


Chronique sur l’univers d’Harry Potter :

Le Quidditch – à travers les âges

# Kennilworthy Whisp / J.K. Rowling


Superbement illustrée, une édition exceptionnelle pour tout savoir sur le sport préféré des sorciers !

Les règles du jeu, l’apparition du vif d’or, l’évolution des balais, les équipes mythiques dans le monde entier et les matchs qui ont fait l’histoire : Le Quidditch à travers les âges est un ouvrage incontournable de la Bibliothèque de Poudlard.


Le Quidditch à travers les âges est un ouvrage mettant en valeurs le sport préféré des sorciers. Edité, tout comme les deux autres œuvres du même genre sous différents formats, il m’a fallut faire un choix, si vous avez déjà lu ma chronique sur Les Animaux Fantastiques Vie & Habitat, il s’agit de la même édition (sinon je vous invite à cliquer sur l’image au bas de cette chronique).


La couverture est, d’un point de vue globale, assez jolie, même si j’avoue ne pas être fan du choix de la couleur (vert pâle), malgré ça, les éléments dorés brilles ce qui redonne un peu de cachet. Le thèmes du livre est également représenté aves les images et non pas que par son titre, en effet, on peut voir deux balais, l’un plus anciens que l’autre montrant ainsi son évolution au fil du temps. En ajoutant à cela la 4e de couverture, on peut également voir une évolution du Vif d’or, qui au départ était un oiseau (et oui !). Comme pour l’autre livre sur les Animaux Fantastiques, un auteur représentant un personnage fictif de l’univers d’Harry Potter est désigné en plus de J.K. Rowling, ce qui est aussi sympa je trouve.

Après la couverture, je vais parler des première pages, à commencer par celle représentée par l’image ci-dessous. Si vous avez déjà emprunté un livre en médiathèque ou au CDI de votre école, vous savez déjà ce que c’est, si ce n’est pas le cas, sachez qu’il s’agit juste d’une liste des derniers emprunteurs du livre. Je pourrais dire pas mal de chose rien que sur cette page, elle rajoute un côté réaliste, comme si le livre avait réellement été à la bibliothèque de Poudlard, un peu d’humour car on reconnais le caractère de certains personnages (surtout de Mme Pince), etc… Mais bon, je ne vais pas en faire un roman ! A la suite de cette page, on a encore droit à des avis sur le livre de la part d’autres personnages, puis s’en suit un sommaire et enfin la préface, réalisé par Dumbledore ! Qui donne une nouvelle anecdote assez drôle sur Mme Pince, la pauvre, elle en prend pour son grade…


Après cette partie commence l’histoire, on nous décris plusieurs jeux spécial sorcier, même si on en reconnait quelques uns, je trouve ça sympa de ne pas parler que du Quidditch dans ce livre, mais également de présenter d’autres jeux, que l’on ne connaît par spécialement. S’enchaîne ensuite les explications sur le Quidditch, son lieu d’apparition, sa propagation à travers le monde, son évolution que se soit pour les balles ou les règles, qui ont bien évolués au fil du temps ! Toutes ses explications rendent le sport très crédible, et je dois dire, que notre version du sport à nous Moldu, me fais un peu rire… (car oui, il existe du Quidditch moldu, et même si la France n’a jamais été championne du Monde, elle a excellent score quand on regarde vers la coupe d’Europe). Une brève description de chaque équipe est également présente, ce qui fait, encore une fois plaisir à voir.

Tout comme l’autre livre dont je parle depuis le début, les droits d’auteurs sont reversés à deux associations.


En bref, même si j’avoue être moins intéressée par le Quidditch, que par les être fantastiques de l’univers d’Harry Potter, j’ai trouvé ce livre très instructif, drôle et assez réaliste. Je le conseil à tous fans ou pas, car je le trouve très accessible, du sport ou de l’univers, dans l’édition de son choix évidemment.


Ma Note : 7.75 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.25 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Présentation : 1.25 / 2                ¤ Contenu : 2 / 2

¤ Accessibilité : 2 / 2


Chroniques de livres similaires :

Les Animaux Fantastiques – Vie & Habitat

Les Animaux Fantastiques – Vie et Habitat

# Norbert Dragonneau / J.K. Rowling


Il est rare qu’une maison de sorciers ne compte pas dans sa bibliothèque un exemplaire des Animaux fantastiques.
Désormais, et pour une période limitée dans le temps, les Moldus vont avoir à leur tour la possibilité d’apprendre où vit le Quintaped, ce que mange le Puffskein et pourquoi il vaut mieux ne pas laisser dans le jardin une soucoupe de lait destinée à un Knarl…


Bienvenue, pour une petite chronique sur un livre autours de l’univers d’Harry Potter, je tiens à préciser que je n’ai pas (encore) lu les romans Harry Potter (car j’attends de trouver une belle édition), mais que je suis tout de même fan de cet univers. Pour information, j’ai fais le test des maisons et il semblerait que je sois Serdaigle et oui ! En faisant le tour dans un enseigne dont je ne citerais pas le nom, car cet article n’est pas sponsorisé (lol), je suis tombée sur ce livre qui m’attire depuis un petit moment, j’avais le choix entre la version que je vais vous présenter et la version de « folio junior », mon avis plus en détails arrive, bonne lecture !


Donc voilà, comme je l’ai dit plus haut, j’avais le choix entre deux formats, mon choix c’est porté sur celle-ci pour plusieurs raisons. La première c’est pour la couverture, sur ce format, on a droit à une belle présentation avec des parties en reliefs et dorées, ce qui est juste magnifique, alors que sur l’autre format (en photo ci-dessus) j’étais bien moins attirée, surtout que j’avais l’impression que l’image était floue… Bien sûr, la version que j’ai prise n’est rien comparée à celle où les illustrations sont réalisées par Olivia Lomenech Gill et que je pense me prendre un jour… Ma seconde raison, c’est le contenu, je pense qu’il est le même, mais la présentation est légèrement différente puisque le format l’est. Je l’ai vaguement feuilleté, donc dites-le moi si je me trompe, mais dans le format folio junior, il me semble n’avoir vue aucune illustration… Enfin la dernière, c’est le prix, mon format est à 12.90€ tandis que le format folio est moins cher à 6.70€, mais pour les raisons que j’ai cités au-dessus, j’ai trouvé que le rapport qualité/prix était mieux dans la version que j’ai prises (ceci est un avis purement subjectif).

Après cette petite comparaison, je vais vous parler du contenu, et surtout de la présentation, que je trouve vraiment drôle et originale. Premier point, même si J.K. Rowling est affichée, le livre est présenté comme une œuvre de Norbert Dragonneau, et le contenu est d’ailleurs décrit par lui-même. Le petit résumé de 4e de couverture est également original, je vous laisse le découvrir par vous même. Chaque page contient une petite illustration, les plus importantes étant pour décrire un animal fantastique, ou tout simplement pour ce qui correspond à un chapitre. On a même le droit à quelques mots sur l’auteur, habituel des romans, porté sur Norbert.


Parlons maintenant du contenu, car c’est quand même important aussi non ? Le livre commence avec une préface de Norbert, s’en suis une petite explication sur ce qu’est un animal fantastique, son origine, etc que je trouve très intéressante. Viens ensuite le dictionnaire, avec classification, des animaux fantastiques, illustrés de temps en temps (comme montré ci-dessus). Chaque lettre de l’alphabet est présenté comme l’image ci-dessus, avec un Botruc et l’un des insectes énumérés (que je ne reconnais pas). Dans les descriptions, il nous arrive d’avoir un petit commentaire très personnel et parfois assez drôle sur le comportement ou la manière d’approcher l’animal fantastique, ce qui rend le livre très facile à lire et facilement accessible. L’illusion est parfaite, on croirait vraiment que c’est Norbert Dragonneau qui a écrit le livre, je pense que Rowling a du prendre un grand plaisir à le réalisé.

Enfin, pour finir, tous les droits d’auteurs de ce livre (ainsi que des deux autres du même genre) sont reversés à des associations Lumos et Comic Relief. L’association Lumos, a été créée par J.K Rowling et Emma Nicholson, elle est centrée sur la protection des enfants au sens large, mais surtout pour ceux étant dans un climat social précaire. L’association Comic Relief, quant à elle, est une organisation caritative fondée au Royaume-Uni où se tient tout les ans un téléthon, son but est d’aidé à la lutte contre la famine en Ethiopie. Je ne sais pas comment sont répartis les revenus entre les deux associations, mais j’aime bien le principe, car il s’agit ainsi pour le lecteur d’un don indirect en échange d’un livre (même si techniquement c’est l’auteure qui fait le don).


En bref, il s’agit d’un livre qui permet à tous fans d’approfondir ses connaissances sur l’univers d’Harry Potter et des Animaux Fantastiques. Je le conseil pour à tous que vous soyez moldu ou sorcier. J’ai également pris celui sur le Quidditch, je vous en parle donc prochainement ! En attendant, méfaits accomplis !


Ma Note : 8.25 /10

Note : 8 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Présentation : 2 / 2                ¤ Contenu : 1.75 / 2

¤ Accessibilité : 1.75 / 2


Chroniques de livres similaires :

Le Quidditch à travers les âges

Tout l’art d’Assassin’s Creed Origins


Vivez les origines de la confrérie des assassins, à travers l’histoire de Bayek, le premier assassin.

Assassin’s Creed Origins transporte les joueurs des déserts arides aux villes bouillonnantes de vie de l’Egypte antique. Les artistes d’Ubisoft ont minutieusement reconstitué l’Egypte antique dans ses moindres détails. Admirez les pyramides transperçant le ciel, les terres luxuriantes du Delta du Nil et la beauté désolée du désert. Parcourez les rues des cités anciennes et explorez les temples mystérieux !

Découvrez dans les pages du livre des centaines d’images inédites issues des studios artistiques d’Ubisoft – croquis, esquisses et peintures – toutes accompagnées de notes et de commentaires des artistes et des développeurs, et accompagnez Bayek, sur les traces de sa vengeance !


Tout l’art d’Assassin’s Creed Origins est un artbook dédié au jeu du même nom, il est édité par Hachette Heroes au prix de 29.95€. Il regroupe, sous forme de chapitres, les croquis préparatoires ainsi que des explications sur le cheminement de la création du jeu, des personnages et des décors. Il est découpé en 10 chapitres (Siwa, Déserts, Alexandrie, le Delta du Nil, Gizeh et Memphis, Batailles navales, Fayoum, Cyrénaïque, Aujourd’hui, La Première Civilisation).

La mise en page est globalement bien aérée côté texte, laissant la place à beaucoup de croquis préparatoire (ce que, personnellement j’aime bien), les quelques explications présentes suffisent à comprendre ce que souhaitait l’artiste ainsi que le cheminement de sa pensée pour la création des décors, personnages et les émotions liées à eux (ambiance tendue, etc). Il y également des pages dépliantes (je ne sais pas si ça se dit comme ça), qui permettent d’avoir des artworks plus grands.

Pour la qualité de la couverture et des pages, je compare par rapports aux autres artbook que j’ai de la franchise, édité par un autre éditeur (car j’en possède 2 en anglais et que ça a changé). Pour les versions anglaises j’aime bien la présence du double couverture (comme les mangas) qui permettent de protéger le livre, du coup comme cette version n’en a pas, j’aime un peu moins… Pour ce qui est du papier je ne vois pas de grande différence, il est de bonne qualité et met bien en avant les illustrations.

Seth & Sobek

Les illustrations sont également bien choisies en fonction des sections et des explications données par les artistes, elles sont justes magnifiques (surtout qu’il ne s’agit pour certaines que de croquis). Un seul petit bémol, par moment j’ai l’impression que le texte est flou notamment les pages 38-39 (peut être une erreur d’impression ?).

Pour terminer, je trouve le rapport qualité / prix, pour le nombre de page et la qualité du contenu, je trouve que le rapport est plutôt bon étant donné que j’aurais mis le livre dans les alentours de 26€.


En bref, comme tous les artbook il est, avant tout, conseillé aux fans du jeu ou aux curieux souhaitant savoir comment se passe la création d’un jeu côté artistique (et non ingénieur).


Trouvez vous intéressant que je fasse une chronique sur mes autres artbook ou non ?

PS : j’avais pris des photos de l’intérieur mais elles sont pas belle du coup j’ai pris ce qui avait sur internet ^^ » =) Lien vers les images : https://www.ashesheart.fr/presentation-de-tout-lart-dassassins-creed-origins


Ma Note : 9.25 /10

Note : 9 sur 10.

¤ Pertinence Illustrations : 2 / 2                  ¤ Mise en Page : 1.75 / 2

¤ Explications : 2 / 2                                   ¤ Qualité/Prix : 1.75 / 2

¤ Qualité Couverture/Papier : 1.75 / 2

My Hero Academia – Ultra Archive

My Hero Academia est un manga (shonen) de Kohei Horikoshi édité en France par Ki-oon en 2016. Etant très populaire autant au Japon qu’en France, son auteur a réalisé un Guide Officiel, pour les fans, afin de mieux connaître les personnages et son univers.

Sous la jaquette, on peut voir une version alternative de la première page, dommage que celle-ci ne soit pas réversible cela aurait donné un meilleur effet.

Malgré tout, les personnages sont bien présentés, une définition et démonstration de leur Alter, une fiche personnage montrant des statistiques, et même des commentaires de la part de connaissances souvent loufoque (de quoi rire un peu, même si ce n’est pas le but du guide).

HA

Même les personnages les moins présents ont droit à une page dans le guide, comme les professeurs Snipe ou Ectoplasm. A la fin du guide, il y a également une interview de l’auteur et du réalisateur ainsi que des croquis préparatoires de certains personnages.

L’univers est également présenté et expliqué notamment les filières dans les lycées et les différentes manières de devenir héros professionnel !

Il contient également 16 pages couleurs d’illustrations inédites de nos héros ou vilains préférés, avec en bonus à la fin 3 marques pages transparents et une fiche d’autocollants, ce qui fait que, malgré son prix (9.65€), il reste abordable.

De plus, un second guide officiel est sorti au Japon ajoutant de nouvelles informations (ou évolutions) sur des personnages déjà présentés ici ou sur de nouveaux personnages, je n’ai qu’une hâte qu’il sorte en France !


Ce guide est donc recommandé pour tout fan de la série souhaitant approfondir ses connaissance sur l’univers de My Hero Academia. Toujours plus Ultra !


Note : 7.5 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2                                                    ¤ Qualité/Prix : 2 / 2

¤ Informations : 1.5 / 2                                                   ¤ Mise en Page : 1 / 2

¤ Bonus : 1.5  / 2


Chroniques en lien :

MHA Tome 0 Kohei Horikoshi