Fallen Angel Lain – Tome 1

# Les enfants d’apparitions


Lain cherche son avenir et Stan cherche son passée.


En 2992, Heavendale, une ville oubliée de tous, Lain y arrive en espérant oublier son passé et démarrer une nouvelle vie. Mais quand Stan Howard, un jeune homme habitant de la ville, la bouscule par mégarde un soir, tous change pour eux. Ils découvrent tous les deux qu’un lien très fort les relie. Des phénomènes étranges vont dès lors se produire dans leur environnement. Au fur et à mesure des obstacles qui se dresseront sur leur chemin, Lain sera confrontée au mystère de sa propre existence, qui dévoileront un peu plus ce que la mort de la mère de Stan cache.


Fallen Angel Lain : les enfants d’apparitions, est le premier volume d’une saga écrite par Fazia Salhi, publié chez Mon petit éditeur. Il s’agit également de son premier roman. Ayant eu le SP en numérique j’ignore s’il s’agit de la version « finale » destinée à la vente (j’explique la raison de cette précision plus loin). On se retrouve ainsi plongé dans un univers futuristes, où mystères, complots et courses poursuites se succèdent nous tenant bien en halène !

Je tiens à remercier l’auteure pour cette proposition de SP, surtout en sachant que je ne le traiterais pas rapidement.

Les images de cette chronique ont été choisis par mes soins, afin d’illustrer un peu mes propos/l’ambiance du livre, ils ne proviennent en aucun cas du roman.


C’est ainsi que j’ai commencé les aventures de Lain et de Stan, deux être qui à première vue n’ont rien en commun, mais qui pourrait en réalité, être bien plus proche qu’il n’y parait. Leur rencontre sera dû au hasard, mais leur relation n’aura de cesse d’évoluer afin que chacun puisse découvrir la vérité. Rien n’a été facile pour ses deux personnages, Stan a perdu sa mère étant jeune et n’accepte pas la cause donnée pour son décès, quant à Lain, elle a passée sa vie à fuir et à ne faire confiance à personne. J’ai adoré la manière dont leur relation a évolué, et je pense que ceci continue sûrement durant le second volume.

Comme d’autres chroniqueurs ont pu le dire, il est vrai que les personnages secondaires très présents dans l’histoire, ne semblent pas approfondit. Pour le moment, la plupart d’entre eux n’ont pas d’impact sur la trame principale, je ne vois donc pas cela du mauvais œil… Bien sûre, si par la suite ceux si deviennent plus important, il deviendrait alors intéressant de les approfondir un peu plus afin que l’histoire ne reste pas centré sur deux personnages que l’on connait par cœur et d’autres dont on ignore pas mal de choses.


Pour ce qui est de l’intrigue, je la trouve assez originale même si elle rappelle d’autres séries déjà existante de temps en temps. Entre roman policier et science-fiction voire un peu de surnaturel, il a été très plaisant à lire jusqu’au bout. La fin se terminant sur une scène très forte me laisse sans voix, je suis vraiment peinée pour ce personnage.

Encore une fois, comme plusieurs blogueurs ou personne ayant reçu le SP, j’ai également remarqué des petites erreurs grammaticale (même si personnellement ce genre de chose ne me fait pas forcément toquer), mais également des erreurs dans le sujet (à savoir il ou elle). Je trouve ça vraiment dommage, car ce premier tome à un grand potentiel scénaristique. Chose que j’ignore (et je me pose la question pour plusieurs SP), c’est si la version dématérialisée que j’ai eu se trouve être la version finale désormais en vente ou non… En effet, un livre à vite fait de se retrouver sur les sites de téléchargements illégaux, peut-être est-ce donc un moyen de « protection » ? En tout cas, si vous avez la réponse je la veux bien.


En bref, mise à part les quelques erreurs que j’ai pu remarqué, l’histoire est très captivante et prenante. Pour un premier roman, on sent qu’il y a eu beaucoup de travail derrière, j’espère que l’auteure continuera dans cette vois, et arrivera à régler ses quelques défauts que j’ai noté.


Ma Note : 7.95 /10

Note : 8 sur 10.

¤ Accessibilité : 1.75 / 2              ¤ Originalité : 1.55 / 2

¤ Personnages : 1.5 / 2                ¤ Scénario : 1.45 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.70 / 2


Bilan Livresque et Cinéma # 11

# Juin 2021

Que dire pour ce nouveau mois ? Côté lecture, je pense avoir pas mal lu et j’en suis très contente. J’ai également regardé pas mal de choses, et allongé encore plus ma liste de séries en cours… J’essaie d’en finir, vraiment, mais il y a tellement de choses que je voudrais voir (comme j’aimerais également lire pas mal de choses). Surtout que je joue également de temps à temps, notamment à AC : Valhalla que j’aimerais finir à 100% avant de prendre le season pass (quand il sera en promo).

Je vous souhaites à tous un très bon été et de bonnes vacances si vous partez ! Pour ma part, je vais rester tranquille chez moi 🙂 Soyez tout de même encore prudent et n’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos voyages sur les réseaux (j’adore ça). Sur ce, bon mois de Juillet à tous !

Comme pour les mois précédents, les images correspondent à ce que j’ai chroniqué durant le mois, il vous suffit de cliquer dessus pour accéder à la chronique ! ^^ Les textes sans images, quant à eux, correspondent à ce que j’ai vu ou lu durant le mois, mais que je n’ai pas chroniqué (si vous souhaitez une chronique n’hésitez pas à laisser un commentaire).


Romans / Light Novels

En cours :

  • Fallen Angel Lain – Tome 1 : les enfants d’apparitions
  • Détective Ai : Real Deep Learning

Mangas / Webcomics

Lus :

  • Dr. Stone – T1 ;
  • Toriko – T1 à T3 ;
  • Kuroko’s no Basket – T1 à T3 ;
  • Head Trick – T1 à 9 ;
  • Moi, quand je me réincarne en Slim : comment vivre chez les monstres – T1 & T2 ;
  • Yu-Gi-Oh 5D’s – T1 ;
  • Nyankees – T1 ;

BD/Comics


Autres


Séries

Terminée :

  • Disney’s Launchpad (6/6) ;

En cours :


Films

Vus :

  • La Voleuse de Livres (re visionnage / VO) ;
  • Pitch Perfect 1, 2 & 3 (re visionnage / VO) ;
  • Bumblebee (re visionnage / VO) ;
  • Raison, Déraison ! (court-métrage) ;
  • Luca (VF) ;
  • Kuzco : l’empereur mégalo (re visionnage / VO) ;

Bilan Livresque et Cinéma # 10

# Mai 2021

Que dire de ce nouveau mois ? Si ce n’est que je pense avoir plus visionner de belles choses, que lus de nouvelles aventures… J’espère quand même avoir pu vous parler de pas mal de nouveaux titres !

Chez moi, les premières chaleurs arrivent, et je n’aime vraiment pas ça, car ça annonce la saison des moustiques et des maux de tête… J’espère malgré tout pouvoir continuer à publier des chroniques assez régulièrement malgré mes soucis persos car j’adore vraiment ça ! J’en suis presque devenue accro c’est pour dire ^^

Sur ce, je vous souhaites à tous un beau mois de Juin, sauf au premier vacancier scolaire (non je rigole vous aussi bien sûr !).

Comme pour les mois précédents, les images correspondent à ce que j’ai chroniqué durant le mois, il vous suffit de cliquer dessus pour accéder à la chronique ! ^^ Les textes sans images, quant à eux, correspondent à ce que j’ai vu ou lu durant le mois, mais que je n’ai pas chroniqué (si vous souhaitez une chronique n’hésitez pas à laisser un commentaire).


Romans

En cours :

  • Fallen Angel Lain – Tome 1 : les enfants d’apparitions

Mangas

T3 T3

Lus :

  • Aromantic – T1 ;
  • Let’s Get Married – T1 à 3 ;
  • Lovely Love Lie – T1 ;
  • Nisekoi – T1 à 3 ;

Séries

Terminée :

En cours :


Films

Vus :

  • 22 contre la Terre (Court-métrage) ;
  • Le Réveil de la Force après la sieste (Court-métrage) ;
  • Doug en mission Spéciale (Court-métrage) ;
  • Wind (Court-métrage) ;
  • La Planète au Trésor (Revisionnage) ;
  • L’incroyable Voyage (Revisionnage) ;

Bilan Livresque et Cinéma # 9

# Avril 2021

Que dire de ce mois d’Avril ?

Et bien, j’ai beaucoup lu grâce à un défi auquel je participe avec d’autres blogueurs (qui consistent à lire des mangas). J’avoue que ça me boost un peu, car ça fait diminuer la pile à lire… Bon, par contre, ça augmente la pile à chroniquer pour le coup… Raison pour laquelle je privilégie les re lecture, qui me tentais depuis un moment déjà pour certaines séries, tant je les avais appréciées lors de mes précédentes lectures. Car oui, si on prend la série originale de Yu-Gi-Oh, ça doit être au moins la 3ème fois que la relie sans en être déçue … Après ce n’est pas forcément le cas, pour ses suites, que je trouve un peu bâclée à côté…

Sur ce, je vous souhaites à tous un bon mois de Mai, comme dit l’adage « faites ce qu’il vous plaît » je rajouterais juste, avec modération ^^

Comme pour les mois précédent, les images correspondent à ce que j’ai chroniqué durant le mois, il vous suffit de cliquer dessus pour accéder à la chronique ! ^^ Les textes sans images, quant à eux, correspondent à ce que j’ai vu ou lu durant le mois, mais que je n’ai pas chroniqué (si vous souhaitez une chronique n’hésitez pas à laisser un commentaire).


Romans

En cours :

  • Faneïa ;


Mangas

Lus :

  • Une Longue Route (Kana) ;
  • BB Project, Intégrale (Humanoïdes Associés) ;
  • Beyblade Burst (Numérique – Kazé) : Tome 1 à 3 ;
  • Yo-kai Watch (Numérique – Kazé) : Tome 1 à 3 ;

Re Lecture :

  • Nabari (Kazé / Asuka) : Tome 1 à 5 ;
  • Yu-Gi-Oh (Kana) : Tome 1 à 38 ;
  • Yu-Gi-Oh GX (Kana) : Tome 1 à 9 ;
  • Yu-Gi-Oh 5d’s (Kana) : Tome 1 ;
  • Fairy Tail (Pika) : Tome 1 à 9 ;
  • My Hero Academia (Ki-oon) : Tome 0 ;


Séries

Terminée :

En cours :

  • Angry Mom (6/16) ;
  • Baymax et les nouveaux héros (29/65) ;
  • Projets Héros Marvel (7/20) ;
  • Terra Nova (7/13) ;
  • Le Monde selon Jeff Goldblum (4/12) ;
  • Les Légendes des Studios Marvel (6/??) ;
  • Heaven’s Design Team (6/13) ;
  • Big Shot (3/??) ;
  • Les Coulisses de Pixar (6/??) ;

Films

Vus :

Chien Chaud, Quatre Saisons

# Joseph Kochmann


Alerte sur Inspiterre !

LeRoy Dutemps, célèbre directeur du Manoir Dutemps, plus grande usine de Nhäture des contrées d’Animaville, vient d’être assassiné !

Le coupable ? Son propre fils, Prince Dutemps, beau jeune braque charmeur et pervers narcissique. Avide de pouvoir, le chien criminel essaye de dérober l’illustre Sceptre Dutemps, source d’énergie toute-puissante, mais se retrouve, malgré lui, prisonnier à l’intérieur. Séparé en quatre, son esprit met en péril la stabilité de l’objet légendaire qui, à tout moment, risque d’exploser, telle une cocotte-minute de pollution surchargée.

L’inspectrice teckel amère Chloé Barkouaf et sa joyeuse partenaire chihuahua Polygon Sobarf reprennent du service ! Les voilà à présent obligées de pénétrer dans les souvenirs de l’héritier psychopathe des Dutemps afin d’affronter les quatre fragments de sa conscience malade.

Printemps, été, automne, hiver… Traversant les saisons de ce monde mental surréel, les deux policières parviendront-elles à vaincre Prince et libérer le bâton magique de son emprise ?

ATTENTION, CHIEN MÉCHANT !
CE LIVRE CONTIENT DE NOMBREUSES SCÈNES DE VIOLENCE ET N’EST DONC PAS À METTRE ENTRE TOUTES LES PATTES.


Chien chaud, quatre saisons est un roman policier, mélangeant thriller et fantasy édité en autoédition par son auteur Joseph Kochmann. Il nous place dans un univers où les animaux ont une apparence « humaine » dans le sens où ils sont tous bipèdes, son évoqué ici, les canidés, les félins et un gorille. Comme indiqué, ce roman n’est pas à mettre en toute les pattes, pour la simple et bonne raison, que plus on avance dans l’histoire, plus on a l’impression de se rapprocher d’un film d’horreur !

Je tiens à remercier son auteur, pour sa proposition de SP via Simplement.pro.

Gorille Blanc – Zoo de Barcelone

Que dire de l’intrigue ? Elle est prenante, et une fois qu’on l’a pense terminée, l’auteur arrive encore à en rajouter, sans pour autant que ça se ressente et sans manquer d’imagination. Entre la souffrance physique et morale de ses personnages, l’écologie, la corruption de la politique, l’auteur arrive à tous lier et à nous faire un récit magnifique autant qu’horrifique. Certains éléments sont rapides à déterminer, comme la présence de ce mystérieux Nicholas et son but, mais malgré tout, j’ai était très surprise de découvrir, avec horreur, son véritable visage une fois qu’il a fait tomber le masque. La présence de 4, aussi mystérieuse que nécessaire à tous le récit me laisse sur ma faim, mais avec la fin qui annonce une suite des aventures de Chloé, j’aurais sûrement droit à plus d’aventures avec ce personnage si mystérieux que j’ignore encore si je dois le détester ou bien l’aimer.

Au centre de ce récit également, la politique et l’écologie, j’ignore si l’auteur souhaite avec ce roman démontrer la réalité, mais j’avoue y voir une nette ressemblance par moment… La politique, qui manipule les citoyens pour les faire consommer plus que nécessaire, tout en « protégeant » la nature, j’avoue que tout ça me fait bien marrer… La corruption de ses personnages, quant à elle, ne m’étonne même pas, oui j’ai très peu d’estime pour la classe politique… M’enfin, c’est un sujet qui fâche alors passons…

© Hearthstone

Les personnages sont tous très bien travaillés, même s’ils sont secondaires dans l’histoire, tels que leur caractère, leur tic de langage et que sais je encore (que j’ai pu oublier). Cela permet de donner plus de profondeur et d’existence à chacun d’entre eux, de pouvoirs les identifier clairement tout au long du récit. Après, je dois avouer en avoir détesté plus d’un, dont Chloé, qui aurait mérité quelques claques par moment, mais on va dire que la fin rattrape son petit écart… J’ai bien aimé découvrir le passé de plusieurs d’entre eux, parfois commun, mais avec chaque point de vue. Comme quoi on peut être plusieurs à vivre les même évènements, tout en les ressentant chacun différemment.

Quand j’écris une chronique, j’ai pour habitude de faire quelques recherches avant, notamment sur les autres œuvres de l’auteur. Il est parfois difficile de trouver quelque chose, lorsqu’il y a de l’auto édition au milieu, mais cette fois-ci j’ai trouvé quelque chose. Notamment, d’autres aventures avec nos deux héroïnes ! Comme « En Fait, C’est le Rêve du Chien » qui reprend l’une de leur enquête policière. Sur le même univers, on retrouve le mystérieux 4 dans « La Sortie« . Enfin, il semblerait que de nouvelles aventures soit en cours de rédaction (alors courage à l’auteur !).




©Geeky Nikki fan art LOL

En bref, j’ai adoré ce livre, alors que je ne suis pourtant pas fan de tout ce qui fait peur, je l’ai trouvé très bien construit, et malgré sa longueur, je ne me suis pas ennuyée une seconde !


Ma Note : 8.90 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Accessibilité : 1.45 / 2              ¤ Originalité : 1.65 / 2

¤ Personnages : 1.85 / 2                ¤ Scénario : 1.95 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Bilan Livresque et Cinéma # 8

# Mars 2021

Bienvenue pour ce huitième bilan mensuel !

Je n’ai pas grand chose à dire pour ce mois de Mars… Je vais essayer de continuer à faire 3 chroniques par semaines, car ça me semble envisageable. Surtout maintenant où je suis à nouveau en télétravail…

Encore merci à vous tous de me lire, et bienvenue au nouveaux abonnés ^-^ !

Comme toujours, s’il y a une œuvre que j’ai lu ou vu dans la liste ci-dessous, mais que je n’ai pas encore chroniqué et que vous souhaitez mon avis, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ou à me joindre par DM pour un avis personnel.

Sur ceux, bon mois d’Avril à tous et à toutes !

Comme pour le mois précédent, les images correspondent à ce que j’ai chroniqué durant le mois, il vous suffit de cliquer dessus pour accéder à la chronique ! ^^ Les textes sans images, quant à eux, correspondent à ce que j’ai vu ou lu durant le mois, mais que je n’ai pas chroniqué (si vous souhaitez une chronique n’hésitez pas à laisser un commentaire).


Romans

En cours :


Mangas

Lus :

  • Dice : Tome 1 ;

BD/Comics


Séries

En cours :

  • Angry Mom (6/16) ;
  • Baymax et les nouveaux héros (29/65) ;
  • Projets Héros Marvel (6/20) ;
  • Pixar Pop Corn (4/10) ;
  • Terra Nova (4/13) ;
  • Le Monde selon Jeff Goldblum (1/12) ;
  • Les Légendes des Studios Marvel (6/?) ;
  • Falcon et le Soldat de l’Hiver (1/?) ;

Films

Vus :

Jamais très loin des cyprès

# Carole Lavenant 


Les liens, de sang ou de cœur, se nouent, se défont ou se tressent au fil du temps. Chacun doit trouver sa place parmi les siens et dans le monde qui l’entoure. Jamais très loin des cyprès accompagne Ben, Joanny et Tom pendant 25 ans, entre les paysages idylliques de la Californie et les lumières de New York. Vous les suivrez, ainsi que leurs familles, sur les chemins sinueux de la vie.


Jamais très loin des cyprès est un roman de plus de 300 pages écrit par Carole Lavenant, et en autoédition. Je remercie d’ailleurs l’auteure de m’avoir proposé la lecture de son livre, sans quoi je ne l’aurais sans doute jamais lu, ce qui aurait été du gâchis, car oui, ce roman, même s’il est loin de mon style de prédilection, est sûrement celui qu’il faut lire, surtout dans les écoles je pense. Je vous explique le pourquoi du comment un peu plus loin.


En effet, si vous êtes des habitués de mon blog, ou que vous avez tout simplement regardez quelques unes de mes chroniques, vous aurez vite remarqué que je lis surtout dans le domaine de l’imaginaire (SF, Fantasy et Fantastique), donc on peut dire que je ne suis pas très habituée au Slice of Life sous le format de roman. Pour cause, Le Rouge et le Noir qui m’a laissé un très mauvais souvenir du peu que j’ai réussi à lire, en résumé, j’ai peur qu’un roman du genre comporte beaucoup trop de description, si bien qu’au bout de 10 pages il ne se passe toujours rien… Malgré cette appréhension, je décide de tenter l’aventure, et je n’ai pas été déçue ! J’irais presque jusqu’à dire que je me suis réconciliée avec ce genre de roman ! Les descriptions sont superbement dosées, assez pour s’imaginer tout les éléments essentiels sans que cela devienne pour autant trop chargé. Une première belle surprise que voilà !

Avec le thème de Slice of Life, il est facile de parler de plusieurs sujets, faisant parfois débats, mais également très facile de s’y perdre ou de rendre le tout incohérent. Mais ici, l’auteure s’en sort, une fois de plus à merveille, en évoquant les thèmes les uns après les autres, et en réalisant, par moment des piqûres de rappels à leur sujet. Les thèmes sont variés, et tout aussi intéressant les uns que les autres, la perte d’un être cher, le fais de devoir élevé un enfant seul, de reconstruire une famille tout en continuant à penser à cette perte, la découverte de soi, la puberté et l’orientation sexuelle également avec ses diverses conséquences ; mais avant tout, le thème bien mis en avant, c’est l’amour sous toute ses formes, avec ses hauts et ses bas, et franchement le tout fut un réel plaisir à lire. Il y a sûrement beaucoup d’autres éléments que je n’ai pas cité, mais voilà les plus important et qui font de ce roman une lecture très appréciable et que j’aimerais voir apparaître au sein des écoles (collèges ou lycées) car il est vraiment très instructif sur l’acceptation de soi et pleins d’autres choses. En tout cas, j’aurais aimé qu’on me le fasse lire à cette époque.


Les personnages sont vraiment attachant, on commence par l’histoire de nos deux parents devant élever seul leur enfant, leur rencontre, l’évolution de leur relation et reconstruction, parfois difficile tant la peur de tromper leur compagnon perdu leur reste en mémoire. Malgré tout, ils franchirons le pas, et finiront par former une famille peu orthodoxe certes, mais magnifique et emplie d’amour. Leurs pensées sont décrites, ce qui nous permet de mieux cerner leurs caractères et de se rendre compte, que pour chacun d’eux, certains évènements sont difficiles à gérer, comprendre et surtout accepter. Heureusement, pour ce genre de chose, on a tous un allié, le temps, qui permet de réfléchir et de prendre du recul, et ainsi à accepter, passé outre, évoluer vers quelque chose qui permet de pardonner et de se retrouver comme on aurait toujours voulu rester.

Rempli de hauts, mais aussi de beaucoup de bas, on peut dire que ce roman est un manège à sensation forte, on arrive à se sentir, par moment, aussi mal que certains personnages, par comprendre les choix de l’autre. Je connaissais déjà l’existence de camp pour enfants, jeunes adultes avec des orientations ne plaisant pas à tout le monde… Mais j’admets que toute l’horreurs de ceux-ci a été bien présenté dans le roman, et je n’espère qu’une chose, que ce genre de camp n’existe plus ! Je sais qu’il en existe encore, pour les enfants difficiles et faisant des conneries, mais même ses camps sont gentils comparés à ceux du romans…

Le seul petit défaut de ce roman, pour moi, est sa couverture, personnellement elle ne m’attire pas plus que ça vers la lecture… De plus, elle reste assez vague, ce qui fait que l’on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre.


En bref, il s’agit d’un superbe roman rempli d’amour et dont la lecture fut très plaisante, j’en garderais un très bon souvenir.


Ma Note : 8.95 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Accessibilité : 2 / 2              ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Personnages : 1.95 / 2                ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2

Bilan Livresque et Cinéma # 7

# Février 2021

Bonjour à tous, bienvenue pour ce nouveau bilan livresque et cinéma !

Pour ce mois-ci, il n’y a pas grand chose de nouveau, comme d’habitude je regarde un peu de tout… Et j’avoue ne pas savoir quoi vous dire de plus… A si évitez les webcomics, une fois que vous commencez ça devient une vraie addiction et se prend beaucoup de temps mine de rien ! XD

Cette fois-ci, je change un peu la forme de ce bilan, notamment pour ce qui concerne les éléments que j’ai vu et lu mais dont je n’ai pas fais de chronique. J’espère que ce nouveau format est plus pratique pour vous (car il l’est pour moi en tout cas). Si jamais dans cette liste, il y a une œuvre dont vous aimeriez ma chronique, dites-le en commentaire !

Sur ce, bon mois à tous ^^


Romans

L’Héritier du roi Arthur – Livre 1 Moi, mon double et ma moitié ? – Tome 1

En cours :


Mangas

Lus :

  • Kamen Teacher : Tome 1 à 3 ;
  • Pokémon Noir et Blanc : Tome 8 & 9 – série terminée ;
  • Origin : Tome 1 & 2 ;
  • Jagaaan : Tome 2 ;
  • Je suis un assassin, et je surpasse le héros : Tome 3 ;
  • Shy : Tome 1 ;
  • Dragon Metropolis : Tome 3 ;


Séries

Terminées, mais pas chroniqué :

En cours :

  • Angry Mom (6/16) ;
  • Wanda Vision (8/9) ;
  • Baymax et les nouveaux héros (29/65) ;
  • Projets Héros Marvel (6/20) ;
  • Pixar Pop Corn (4/10) ;
  • Terra Nova (4/13) ;

Films

Vus :

Moi, mon double et ma moitié ? – Tome 1


À Limoges, un jeune homme doté de capacités extraordinaires va découvrir l’existence d’univers parallèles. Amoureux de sa camarade de classe qui a déjà un petit ami, il va tenter sa chance avec le double de sa bien-aimée dans une autre dimension, mais il sera surpris lorsqu’il se rendra compte que la fille qu’il aime sort déjà avec son propre double dans cet autre univers.

Dans le futur, l’un de ses doubles l’accuse d’avoir provoqué un chaos à travers les univers et le tient responsable de la mort de sa bien-aimée. Il a la ferme intention de lui faire regretter ses actes.

Une juridiction sera créée afin de faire régner l’ordre et la paix à travers les dimensions. La découverte de l’existence des univers parallèles ne va-t-elle pas bouleverser l’équilibre des mondes ?

~ Livraddict


Merci à Défi KOMBE NDJONDO de m’avoir proposé, via Simplement.pro, la lecture du premier tome de « Moi, mon double et ma moitié ?« .

Moi, mon double et ma moitié ? est un roman mélangeant plusieurs genres, la science-fiction, la romance et le policier sont les plus importants, et omniprésents. Il est écrit par Défi KOMBE NDJONDO, et édité, sous format broché, aux éditions Le Lys Bleu (lien vers la page du livre, en bas de ma chronique). L’histoire nous fais suivre, à différente époque, les (més)aventures de Teddy, qui, suite à son amour pour Claire, et le manque de confiance en lui pour déclarer ses sentiments, va finir par développer des pouvoirs, dont l’empathie et la possibilité de traverser les dimensions.

Illustration © Marvel

On commence l’histoire avec Teddy, qui ne connait alors que son don d’empathie (qui lui permet de savoir ce que ressente les autres), on finit par découvrir, en même temps que lui, l’apparition d’un nouveau pouvoir, celui de changer de dimension à l’aide de portail. Grâce à ce nouveau don, il va commencer à gagner en assurance, mais également apprendre, que tout à des conséquences… Et c’est ainsi que commence à apparaître des passages sur le futur de notre protagoniste, ainsi que de son entourage, avec ses fameuses conséquences. Le passé peut-il être modifié ? Teddy pourra t-il changer les choses ? Tout ceci, ne sera dévoilé, j’imagine, que dans le prochain volume.


Le plus gros bémol, qui ne m’a certes, pas dérangé directement, mais qui je pense à empêché ce premier tome d’être à son plein potentiel, c’est le manque flagrant de description. Effectivement, la majorité du récit est faite sous forme de dialogues et rien d’autres, ce qui peut nous bloquer sur pas mal de choses, et fait qu’au final beaucoup de point ne sont pas assez approfondi, rendant ainsi le récit bien plus banal, voire, par moment, un peu ennuyeux. La seconde chose qui me dérange un peu, serait plus un élément de présentation que j’aurais aimé voir, je ne sais pas trop ce que ça pourrait être, mais j’aurais aimé que les parties concernant le futur, soit mieux séparées de celles du présent, avec par exemple, une ligne, afin de savoir que l’on change de temporalité. Une dernière petite chose, mais la c’est vraiment du détails, il n’y a, dans ce premier volume, que deux chapitres…

Malgré ce manque de profondeur, l’auteur arrive tout de même à rester cohérent et à proposer des choix, dont il faut avouer, qu’on ferrait également à la place de Teddy, ainsi que d’autres personnes, parfois juste cité dans le roman. Notamment, si vous perdiez votre moitié dans votre dimension, et que celle-ci est encore en vie dans une autre, n’auriez vous pas envie de juste changer de dimension afin de vous offrir une seconde chance ? Voilà ce que pose le roman, un gros problème d’éthique, dans le cadre de dimension parallèle, qu’est-ce qui doit être autorisé ? Qu’est-ce qui doit être refusé ? Bien évidemment, la part égoïste et également, la part extrême de l’être humain ressort également dans ce roman au travers de quelques personnages.


En bref, pour les habitué du thème des dimensions parallèles, l’histoire peut sembler un peu simpliste, même si à mes yeux celle-ci garde un certains potentiels surtout avec la fin de ce premier tome, qui dévoile enfin quelque chose, à voir donc dans le volume suivant. Du coup, pour ceux qui ne sont pas habitués au thème, ce livre permet de l’aborder assez simplement.


Ma Note : 6.45 /10

Note : 6.5 sur 10.

¤ Couverture : 1.45 / 2               ¤ Originalité : 1 / 2

¤ Personnages : 1.45 / 2                ¤ Scénario : 1.25 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.30 / 2


Voici le lien vers le livre, sur le site de son éditeur :

Bilan Livresque et Cinéma – Annuel # 1

# 2020


Voici venue l’heure d’un petit bilan annuel (et non du duel), même si pour moi cette année ne correspond pas à une année entière mais à 7 mois, et oui déjà ! Je tiens à remercier tous ceux qui me suivent (et ainsi me supporte) depuis un petit moment, j’ai un grand plaisir à partager avec vous, surtout quand nos avis diverge ! C’est toujours intéressant d’avoir l’avis de quelqu’un d’autres sur une œuvre qu’il s’agisse d’un livre ou d’un film !

Je me suis demandé comment j’allais présenter ce fameux bilan… Car oui, je ne vais pas bêtement reprendre le format mensuel tout de même ? Du coup, voici la présentation finale que j’ai trouvé ^^ ayez pitié si elle n’est pas terrible ^^ »


Avant toutes choses, voici quelques chiffres :

  • 467 j’aimes et 172 commentaires pour 133 articles publiés ;
  • 1 945 vues pour 973 visiteurs ;

Pour vous, ceci est peut-être un maigre résultat, mais pour moi c’est déjà beaucoup, surtout quand je me rends compte, que vous, qui visitez mon blog, venais de partout à travers le monde ! Je ne pensais pas que mes articles pourraient autant voyager ! Bien sûr, le plus grand nombre de visiteurs est Français, mais les seconds du podium sont nos très chers amis Belge et en troisième position les USA ! Montre toi inconnu(e) anglophone 0-0 !

Côté Article, voici le podium des plus populaires (je ne compte pas la page d’accueil et d’archive) :

  • My Hero Academia – Tome 0 avec 121 vues (6% des vues) ;
  • James Holt #1 avec 100 vues (5%) ;
  • Clément Coudpel contre les spectres de Samain avec 35 vues (1.8%) ;
  • Cassylyna – Tome 1 avec 27 vues (1.4%) ;

Je ne mentais pas lorsque je disais que le tome 0 de My Hero Academia faisait fureur ! J’imagine bien que la plupart des vues n’était pas là pour lire une chronique…

Place maintenant aux chiffres de mes lectures et visionnages ! ^^

  • 89 livres lus depuis l’existence du blog (131 depuis le début de l’année) ;
  • 38 films vues depuis l’existence du blog (79 depuis le début de l’année) dont 10 courts métrages ;
  • 607 épisodes de séries vues depuis l’existence du blog (rassurez-vous certains ne durent que 5 min) ;

Je ne vous dirais pas la quantité de livres dans ma PAL sinon je sens que je vais pleurer XD. Je ne compte pas non plus parler du nombre de mes abonnés puisque certains d’entre vous me suivent sur plusieurs réseaux ^^ et puis je m’en fiche un peu je l’avoue…


Qui dit nouvelle année, dit également nouvelles résolutions ! Pour ma part, se sera de continuer à faire de mon mieux pour mon petit blog, essayer de rester à jours sur les séries (manga) où je le suis déjà et enfin finir quelques séries… Et vous qu’elles sont vos résolutions ?

Je vais finir ce petit bilan annuel pas des œuvres coup de cœur (parfois il s’agit de série) que j’ai lu ou vu cette année ! (Et dont j’ai fait la chronique évidemment).

Coups de cœur Romans :

Cassylyna – Tome 1 Clément Coudpel contre les spectres de Samain

Coups de cœur Mangas :

Ken’en : comme chien et singe – Tome 1 Parasites Amoureux T1 Dragon Metropolis T2 Green Mechanic T1 TUUA T1

Coups de cœur Films et court métrage :

Film Animation Chappie Bao

Coup de cœur série :

Angry Mom Moi, quand je me réincarne en slim S1