Zozo Zombie – Tome 1

# Nagatoshi Yasunari


Un jour, alors que le jeune Isamu va jouer dans le parc, il découvre dans le bac à sable un étrange personnage en train de dormir : un enfant zombie. La première frayeur passée, les deux enfants deviennent vite de solides amis malgré leurs différences. Bien sûr, Zozo est inadapté au monde des vivants, et ne fait rien comme un humain normal, mais Isamu est toujours là pour l’aider ou rattraper ses bourdes. Quant à Zozo, il s’avère être le parfait compagnon de jeu pour Isamu. Son état lui permet de faire beaucoup de choses impensables pour un humain normal ; mais quand on est un zombie, cela pose néanmoins parfois de sérieux problèmes, et on n’est jamais a? l’abri de perdre une jambe lors d’un match de foot, ou d’égarer sa tête a? l’occasion d’un jeu. Heureusement, il peut compter sur l’aide de ses camarades pour rattraper le coup (cou) !


Zozo Zombie est une série humoristique, composée d’histoire courtes entre un petit garçon et un zombie. Pour le coup, je n’aurais peut-être pas grand chose à dire sur la série, raison pour laquelle, je ne pense pas chroniquer les autres tomes pour le moment… Si je trouve suffisamment d’éléments alors peut-être que je les chroniquerais, sous ce format ou en chronique plus courte.

Cette série, comme d’autre du catalogue vega dupuis, possède une offre promotionnel, à savoir 3€ (au lieu de 7€) pour ses trois premiers volumes. De quoi vous permettre de découvrir la série à petit prix.


Composée de plusieurs histoires courtes, sans lien spécifique entre elles, ce premier tome peut donc être lu en plusieurs fois. Idéal donc, pour une jeune personne qui commence à lire, mais décroche facilement ou pour un adulte n’ayant pas beaucoup de temps mais souhaitant rire un peu de temps en temps.

Les différents gags sont bien trouvés et tournes tous autour de Zozo, dont le corps et mis à rude épreuve. Pour Isamu, c’est plutôt son esprit et son cœur qui sont retournés dans tous les sens par toutes ses péripéties sans queue ni tête. Certains gags sont vraiment originaux, l’auteur a une sacrée imagination, allant jusqu’à utiliser les organes de Zozo pour nous surprendre tout en rigolant.


Pour les dessins, il s’agit souvent de gros plans, afin de bien montrer les conditions du corps de Zozo, toujours à l’origine des blagues, mais aussi pour les différentes réactions d‘Isamu. Les décors, lorsqu’ils sont présent sont donc assez simple, mais participe activement à l’humour de ce premier tome.

Nobles Paysans (Hiromu Arakawa – Kurokawa) lui ressemble énormément, même s’il s’agit dans son cas d’anecdotes sur le passé de l’auteure. La différence entre les deux, c’est qu’il y a peut de chance qu’un zombie existe un jour (dans ce sens là j’entend, car en vrai ils « existent » déjà…).

De plus, pour les libraires qui souhaitent recommander un titre sur des zombies pour de jeunes individus, ce titre pourra servir d’excuse, oui il y du zombie, non il ne cherche pas à dévorer tout le monde ! Certains zombies sont civilisés voyons !


En bref, cette série plaira surtout aux jeunes enfants, qui aiment lire ou non. Mais aussi aux adultes qui rigolent facilement (comme moi). Une belle série adapté à la même tranche d’âge que d’autres séries comme Beyblade ou encore Yokai Watch.


Ma Note : 7.65 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.40 / 2              ¤ Originalité : 1.65 / 2

¤ Personnages : 1.40 / 2                ¤ Scénario : 1.35 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.85 / 2


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s