Kaiju N°8 – Tome 1

# Naoya Matsumoto


Les kaiju sont d’effroyables monstres géants qui surgissent de nulle part pour attaquer la population. Au Japon, ces apparitions font désormais partie du quotidien.
Enfant, Kafka Hibino rêvait d’intégrer les Forces de Défense pour combattre ces terribles ennemis, mais après de nombreux échecs à l’examen d’entrée, ce trentenaire travaille à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres. Jusqu’au jour où une mystérieuse créature s’introduit dans son organisme et le métamorphose en une entité surpuissante mi-humaine, mi-kaiju. Son nouveau nom de code : « Kaiju n° 8 » !


Nouvelle série acquise par Kazé, elle a fait un grand bruit lors de sa sortie, mais que vaut elle vraiment ? Cette série méritait-elle autant de publicité ? Et bien, pour ma part, même si c’est un bon titre, il y en a beaucoup d’autres qui le surpasse est parfois de loin, donc une aussi grosse publicité n’était pas nécessaire du tout. Celle-ci a même eu l’effet opposé sur moi, donc autant dire que j’ai bien réfléchi à deux avant de l’acheter, et avec autant de parlote autour du sujet… et bien… je m’attendais à beaucoup mieux ! Surtout avec les bonnes séries qui ont signées leur glas de fin cette année (SnK ou encore TPN).


Ma chronique ne tiens qu’à moi, chacun est libre de dire qu’il a aimé ou non. Pour ma part, ce n’est pas que je n’ai pas aimé, mais juste que je n’ai rien trouvé de particulier dans ce titre pour le moment… La façon dont le héros se transforme apparaît déjà dans Parasites, par exemple, les monstres géants c’est également souvent présent. Quant aux personnages, autant le dire que beaucoup ont un caractère identifiable rien que par leur apparence (surtout si vous êtes un habitué des mangas/animés).

Comme dit dans l’introduction, cette série a eu droit à une publicité que l’on peut qualifier de sans précédent. De quoi faire croire qu’il s’agit d’une claque dans l’univers vaste du manga… Malheureusement, même si les « Kaiju » ne sont pas évoqués souvent (contrairement aux Yokais, du moins je trouve), ce sujet ne suffit pas à en faire un incontournable. Ainsi, la hype engendrée par cette sur publicité et par certains influenceurs qui glorifient un peu la chose, ont fait que je m’attendais à beaucoup mieux, pour au final ressentir un simple « bof », « c’est tout ? ». J’ignore si mon ressenti aurait été identique si je n’avais pas été bassiné pendant un bon moment par toute ses PUB…


On va dire que l’humour présent dans le titre permet de faire passer un peu la chose, mais autant le dire, ce genre de séries n’est pas acheté pour son humour… ce n’est d’ailleurs pas son thème principal. J’espère malgré tout que ce côté perdurera avec le temps, sans pour autant prendre le dessus sur l’intrigue principale, car ça peut vite devenir lourd à la lecture et rendre l’histoire un peu vide, méfiance donc !

Je vais quand même essayer de cité quelque chose qui m’a plus… Pour le coup, c’est le design du Kaiju n°8 !! Voilà, c’est tout, le reste n’a pas vraiment de grande valeur, car c’est également présent dans d’autres séries…

Si vous souhaitez découvrir la série, sachez que celle-ci est disponible gratuitement sur l’application Manga plus, en français, avec ses trois premiers chapitres, ainsi que le dernier sorti. Pour information, ses trois premiers chapitres correspondent aux 3/4 de ce premier tome, je n’aurais donc même pas eu à l’acheter pour me faire une idée (au final). Enfin, Kazé à l’habitude de sortir des coffrets, donc il y a des chances qu’un coffret découverte sorte pour cette série également (et vue que j’aime ça)… Je vous conseille donc d’attendre au moins ce coffret, d’ici là la hype retombera et d’autres avis devrais émerger afin de mieux vous guider à son sujet.


En bref, je ne pense pas prendre la suite pour l’instant, car même si ce premier tome est sympathique, j’ai déjà beaucoup de séries à suivre et malheureusement sans un petit plus, il n’est pas prioritaire. Je vous conseil de commencer la série sur la plateforme avant toute chose et d’attendre un éventuel coffret, beaucoup d’autres séries mériteraient un coup d’œil avant celle-ci. J’espère beaucoup des prochains tomes, qui me feront peut-être changer d’avis au sujet de cette sur médiatisation…


Ma note : 6.5 /10

Note : 6.5 sur 10.

2 commentaires sur « Kaiju N°8 – Tome 1 »

  1. J’étais très curieux de découvrir le titre dès l’annonce de son arrivée chez Kazé. Du coup je l’ai pris et lu Day One sans que les pubs et les avis sponsos ne m’influencent en bien ou en mal et au final, j’ai le même avis que toi. C’est sympa, c’est une intro correcte à l’univers mais c’est loin d’être incroyable, c’est même très classique (le héros à moitié monstre qui intègre une organisation combattant les monstres, on en a beaucoup dans le shonen) et je ne vois pas en quoi il se démarquerait plus qu’un autre. Donc comme toi, ce ne sera pas un achat prioritaire, j’attendrai sûrement qu’il y ait 2-3 autres tomes de dispo avant de reprendre pour me faire un avis définitif. Et si possible en occas’.

    Aimé par 1 personne

    1. Contente de voir que je ne suis pas la seule à penser ça, mais surtout que cette impression n’est pas que lié à ses publicités 🙏 Comme tu le dis on voit ce genre de système un peu partout. Je trouve même que certains webtoon sont plus originaux que ce titre et pourtant ils ont pas mal de similitude 🤔 perso je pense attendre un coffret ou de l’occasion également. Je peux aussi rattrapper mon retard en scan puis suivre sur manga plus… Je verrais
      Merci pour ton commentaire 😊🙏

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s