Dragon Metropolis – Tome 1


La Dynastie du Dragon est un pays riche d’une histoire vaste qui connait prospérité et gloire grâce à l’invention d’une dorénavant célèbre machine à mouvement perpétuel. Cette machine est telle une locomotive, menant la ville de Dragon Metropolis vers le changement et l’innovation.

L’histoire est centrée sur un héros nommé Long Zhengyi, qui a subi de graves pertes de mémoire. Après s’être réveillé dans une ville qu’il ne connait pas, il découvre peu à peu la vérité cachée du pays à travers les notes qu’il avait écrites auparavant. Dragon Metropolis n’est rien d’autre qu’un gros gâteau divisé entre les grandes puissances étrangères. L’obscurité pourrie sous la surface est la dévastation provoquée par la machine à mouvement perpétuel. En outre, ce qu’il découvre dans les notes l’avertit de quitter la ville évanescente le plus tôt possible…


Dragon Metropolis est un manhua (Manga Chinois) réalisé par Jr Barz et édité en France par ChattoChatto. Jr Barz reparle, au travers de ce manga, de la « colonisation économique » de son pays, la Chine par les pays occidentaux et leurs technologies, ce qu’on appel en économie les IDE (Investissement Direct à l’Etranger). On suit donc l’histoire de son personnage principal ayant perdu la mémoire à la suite d’un sacrifice, pour le bien commun, afin de faire bouger les choses.



Autant le dire tout de suite, je suis une grande fan du style steampunk, les dessins qui peuvent être fais autour de ce style sont souvent magnifique et je suis rarement déçue. Dragon Metropolis ne fait pas exception, les graphismes sont superbes et souvent complexes, et, malgré cela nous empêche pas d’identifier le pays auquel il se raccroche, la Chine.

Du côté des personnages, j’ai bien aimé la présence des enfants, qui je pense, seront présent dans les prochains tomes (peut être le mécanicien du héros ?). En tout cas, les femmes dans ce manga ne sont pas en reste, elles ont toutes un sacré caractère !


Pour le scénario, nous en sommes qu’au premier tome, il est donc évident que peu de choses sont révélées, et tant mieux ! Cela présage de nombreux tomes ! Le mystère autour de la perte de mémoire du personnage est vite résolu, car ce n’est pas la trame de l’histoire. Celle-ci tourne en effet plus sur ce qu’il compte faire pour la ville, l’abandonner ? la changer ? Pour le moment on l’ignore, et cette part de mystère en rajoute une couche au fait que je veux savoir la suite !

Encore du point de vue graphique, les personnages « étrangers » sont facilement reconnaissable, voire assez caricaturé, sans pour autant être complètement offensant. L’auteur arrive à faire passer sa critique au travers d’une histoire rythmée et pleine d’action, avec de superbes dessins, un peu d’humour et une bonne dose de suspens.


En bref, Jr Barz mélange avec brio le genre steampunk et l’histoire lui permettant ainsi de réaliser une critique de la société du point de vue d’un citoyen qui voit son pays changer drastiquement sans pouvoir faire quoique ce soit. En bien ? En mal ? On ne le saura qu’à la fin de la série !

HA DM T1

Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 2 / 2                                                      ¤ Originalité : 1.5  / 2

¤ Personnages : 1.5 / 2                                                   ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Emotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Ma chronique sur le tome suivant :

DM T2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s