Dear Call – Tome 1

# Gunchi Kiri


Sur une île si petite qu’elle ne figure sur aucune carte, le jeune Sanso vivait en paix en compagnie de Moon, un tigre blanc, et de Goot, une créature qui ressemble à un chien noir. Mais un jour, des voyageurs arrivés du continent leur annoncent une vérité surprenante qui va les séparer à tout jamais…
Pour retrouver ses deux amis, Sanso doit intégrer l’Invocadémie et se former à l’art d’invoquer des créatures fantastiques.

Le rideau se lève sur un nouveau monde de fantasy !


Pour cette nouvelle chronique je souhaite vous parler de l’une de mes dernières lectures, à savoir, le premier tome de Dear Call. Il s’agit d’une série terminée en 4 volumes au Japon, mais dont la publication en France est toujours en cours chez Glénat, avec pour le moment, 2 volumes.

Une offre promotionnelle (dont j’ai profité) à d’ailleurs lieu. Pour l’achat d’un tome de la série, un stylo plume à l’effigie de la plume de la série est offerte (elle est magnifique).


On peut dire que côté originalité, je n’ai pas vue grand chose, beaucoup d’éléments sont malheureusement vues et revues… Je pense notamment au monstre maléfique que seul un monstre « bénéfique » peut vaincre. Ses gentils monstres ne pouvant être invoqués que par certains individus nommés invocateurs à l’aide d’une plume spéciale. Le seul point d’originalité que j’ai trouvé vient de la relation du personnage principal avec ses deux compagnons dont le destin semble changer dès le premier chapitre.

Les dessins m’ont un peu plus marqué, les traits sont fin, chaque personnage à un style unique qui le rend facile à reconnaître. Que se soit des dessins simples ou complexes le mangaka c’est très bien appliqué. Il n’y a ni trop de détails, ni pas assez suivant les planches, les points de vues sont variés tout comme la position des personnage.


La manière dont est définie la parole des deux compagnons de notre protagoniste principal est assez sympathique, elle permet de montrer qu’il est le seul à les comprendre, et que clairement, pour les autres, c’est du chinois. L’univers semble avoir été bien travaillé et pour le moment rien ne me semble avoir été survolé, j’ai toutefois une petite appréhension pour les prochains tomes étant donné que la série est en 4 volumes.

Parlons un peu de l’édition, Glénat propose une couverture argenté brillante (comme pour le début de Dr.Stone), j’espère que l’effet sera gardé pour les prochains tomes (pas comme pour Dr. Stone). Il n’y a pas de premières pages colorées, mais une sorte de dépliant, qui montre (comme la couverture), que le mangaka assure pas mal avec la colorisation également.


En bref, même si ce premier tome n’évoque rien de très original, il fut malgré tout très plaisant à lire. Reste à voir comment tous ça va évoluer dans le prochain tome.

HA T1

Ma Note : 7 /10

Note : 7 sur 10.

¤ Graphismes : 1.75 / 2              ¤ Originalité : 1.25 / 2

¤ Personnages : 1.25 / 2                ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.25 / 2


3 commentaires sur « Dear Call – Tome 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s