Fullmétal Alchemist Perfect – Tome 1


En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric utilisent une technique alchimique interdite : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience tourne mal : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse, son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu un alchimiste d’État, Edward, surnommé le Fullmetal Alchemist, se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, seule chance de retrouver leurs corps. Les deux frères commencent à enquêter sur un homme étrange, « le fondateur », qui passe pour un faiseur de miracles…

Cette nouvelle édition comprend des pages couleurs, des croquis des personnages, une traduction mise à jour et un nouveau lettrage.

Information sur l’édition

Ayant lu la série il y a longtemps, grâce à mon cousin (qui ma converti lol), j’avoue ne plus trop me souvenir de l’histoire « papier », car j’ai les deux versions animées et j’avoue les avoir regardées (encore) il y a peu, du coup je sais ce qu’il se passe en globalité… Je vais toutefois exprimer mon avis sur deux points : l’histoire (normal) et l’apport de l’édition perfect, est-ce utile de l’acheter si on a l’édition originale, etc…


Ce Manga qu’est-ce qu’il vaut ?

Le résumé ci-dessus fait bien son boulot en résumant la trame principal et l’objectif de la série, l’ayant déjà vue au complet je peux vous dire qu’il n’est pas aussi simple à atteindre (en même temps les 27 tomes le montre bien). L’auteur de cette pépite est Hiromu Arakawa et l’éditeur français Kurokawa.

Ce premier tome est ainsi coupé en 3 parties permettant, entre chacune d’elles d’avoir des time lapse plus ou moins couvert dans l’anime. La première partie (qui me semblait plus longue dans l’anime) permet de bien poser les bases de fonctionnement de l’univers, ainsi que sur nos deux personnages principaux, tout cela avec des passages humoristiques pour ne pas faire de l’oeuvre un drame où l’on ne fait que pleurer.

La deuxième partie présente quant à elle plusieurs personnages secondaires, mais tout de même important pour la suite, comme Roy Mustang et son équipe. On découvre également encore plus le talent et l’ingéniosité d’Edward (sauf quand on le critique sur sa taille, là il devient complètement idiot). Pour le moment, il ne semble s’agir que d’histoires courtes dans une quête veine d’obtenir une pierre philosophale, mais comme pour le reste sa va vite changer, notamment avec la partie trois du tome.

Dans cette dernière partie, il y a un passage qui a surement traumatisé tout le monde et qui nous pose des questions, qu’est-ce qui est moral ? la méthode employée ? les convictions ? Bref, ce passage n’a rien de glorieux ou drôle, bien au contraire… L’apparition d’autres personnages secondaires plus ennemis qu’amis n’arrange pas les choses et nous laisse sur notre faim. On nous montre également la dangerosité d’une foi aveugle en quelque chose ou quelqu’un, est-ce un signe envers l’histoire du Japon ?

Pour faire un résumé simple, une maison d’édition ne sort pas une nouvelle édition de l’un de ses livres s’il n’a pas fonctionné dans sa version originale, c’est pourquoi si vous aimé la science-fiction, l’humour et le drame, cette série est faite pour vous !


Edition Perfect Quézacko ?

L’édition perfect de FMA est sortie en 2011 au Japon, pour la France le voilà qui débarque en cette année assez exceptionnelle. Cette édition comporte 18 volumes tandis que l’édition originale en comporte 27, je suppose donc qu’il y a plus de contenu dans chaque tome de la perfect édition. Côté prix, l’édition originale est à 6.6€ le tome soit 178.2€ la série, tandis que l’édition perfect est à 11.9€ le tome soit 214.2€, la différence est donc de 36€ (soit +2€ par tomes) ce qui en soit n’est pas si cher que ça au vu de la différence de qualité !

En effet, si l’on compare avec l’édition originale, ici le papier est blanc (et non pas d’un gris qui fait brouillon) et plus épais, ce qui donne un effet propre aux dessins et permet de mieux voir les contrastes notamment au niveau de l’armure d’Alphonse. La couverture détachable est également de toute beauté, ayant regardé une vidéo, en anglais, pour me remémorer l’ancienne édition je n’ai pu que constater une différence entre la version anglaise et française ! La version anglaise est juste cartonnée comme l’est une BD et n’a pas cet effet brillant, ce qui lui enlève du cachet je trouve… Donc bien joué Kurokawa pour cette présentation qui est bien plus belle ^^ !

Pour terminer, étant donné que le volume est beaucoup plus grand que la plupart des mangas, j’imagine que la mise en page a due être retravaillée pour s’adapter à ce nouveau format. Je ne m’étends pas plus sur cette partie, car ma mémoire ne me permet de me souvenir précisément des pages ^^ »… Enfin, j’avoue être légèrement déçu sur le contenu bonus du tome, je pensais voir pas mal de croquis préparatoire, mais au final ils ne sont présent que sur la couverture rigide du tome…


En bref, même si cette édition vaut presque deux tomes de l’édition originale, pour moi elle vaut le coup, surtout si vous découvrez la série ou si vous êtes un grand fan. Après, je dois avouer que si vous possédez déjà la série complète en édition originale et que vous n’avez pas forcément les moyens, cette édition risque de vous coûter cher, mais rien ne vous empêche de l’acheter petit à petit ou d’occasion lorsqu’ils seront disponible.


J’ai également le tome 2 donc à bientôt pour une autre chronique ^^ peut être qu’elle ne sera que sur l’histoire étant donné que l’édition a bien été expliquée ici…

Du même auteur : Nobles Paysans, Silver Spoon, Hero Tales, Arslan


Ma Note (Histoire) : 9 /10

Note : 9 sur 10.

¤ Graphismes : 2 / 2                                          ¤ Originalité : 2 / 2

¤ Personnages : 1.75 / 2                                      ¤ Scénario : 1.25 / 2

¤ Emotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


HA T1

Ma Note (Edition) : Ne comprend que la différence entre l’édition originale et celle-ci, pour rappel la perfect édition vaut 11.9€ tandis que l’édition originale (pas en tome double) vaut 6.6€

Note : 9.5 sur 10.

¤ Couverture : 2 / 2                                 ¤ Contenu : 1.75 / 2

¤ Papier : 2 / 2                                           ¤ Mise en Page  : 1.75 / 2

¤ Qualité /Prix : 2 / 2


Chroniques sur l’univers d’Hiromu Arakawa :

univers d'Hiromu Arakawa

10 réflexions sur “Fullmétal Alchemist Perfect – Tome 1

  1. J’ai beaucoup aimé ce passage autour de tes réflexions personnelles : « Dans cette dernière partie, il y a un passage qui a surement traumatisé tout le monde et qui nous pose des questions, qu’est-ce qui est moral ? la méthode employée ? les convictions ? Bref, ce passage n’a rien de glorieux ou drôle, bien au contraire… L’apparition d’autres personnages secondaires plus ennemis qu’amis n’arrange pas les choses et nous laisse sur notre faim. On nous montre également la dangerosité d’une foi aveugle en quelque chose ou quelqu’un, est-ce un signe envers l’histoire du Japon ? »
    J’aurais bien aimé que tu approfondisses :).

    Aimé par 1 personne

      1. C’est surtout le ressenti que j’ai eu mais du coup je vais approfondir et si ça fait la taille d’un article, je le publierai ^^ (à voir si je fais sur la série complète ou uniquement sur ses 2 tomes) Bonne journée à toi 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. D’acc :). Au plaisir de te lire prochainement alors !

        Sinon, à voir si tes réflexions portent sur l’oeuvre en générale ou les deux premiers tomes pour ton article ? 🙂 (ca changera ta manière de construire ce dernier, je pense) En tout cas, beau projet rédactionnel en perspective !

        Aimé par 1 personne

    1. Tu as fais le bon choix en commençant par FMA ^^ et je suis ravie qu’il te plaise, c’est également avec lui que j’ai commencé 🙂 si tu as besoins de conseil manga n’hésite pas ^^ Merci de ta visite

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s