Je suis un Assassin (et je surpasse le héros) – Tome 1


Appelé avec ses camarades de classe dans un autre monde, Akira Oda se voit attribuer les caractéristiques d’un banal assassin du fait de sa discrétion. Mais ses compétences vont se révéler bien plus grandes que celles d’un héros.
Très vite, Akira commence à avoir des doutes sur le roi qui les a fait venir dans cet autre monde et il va devoir mettre en pratique ses compétences d’assassin pour élucider le mystère… et découvrir la conspiration qui est en train de se tramer !


Voici venu le moment de la présentation d’un nouvel Isekai, récemment arrivée en France, chez Doki Doki. Adapté d’un Light Novel (romans avec quelques illustrations style manga), on y suit l’aventure d’une classe de notre monde soudainement transporté dans un autre. Très vite, notre héros se rend compte que quelque choses cloche, habitué à être seul, il a développé des compétences afin de comprendre les intentions des autres (car oui, ce monde fonctionne un peu comme un jeu vidéo), de ce fait, il reste discret, assez bien pour que ses « bienfaiteurs » ignore jusqu’à son existence, et ainsi ses compétences…


L’aventure qui nous est proposée ici, est clairement sortie des sentiers battus, là où le plus souvent le personnage principal est également le héros invoqué, ici ce n’est pas le cas, ce fameux héros n’étant qu’un personnage secondaire (mais qui reste, je pense important). De ce fait, en nous proposant un assassin comme héros, dans un univers où la motivation de certains personnage n’est clairement pas joyeuse, on peut s’attendre à voir des évènements plus sombres, et donc inattendu. Le déroulement de l’intrigue peu prendre plusieurs chemins différents, et le rapport de notre vrai héros face à ses camarades, pour le moment, peu laisser présager une fin malheureuse pour l’un des camps, à moins qu’il n’arrive à les sauver… Je trouve presque, cet Isekai, plus réaliste que les autres, car très clairement, à mes yeux, quelque soit l’univers, tant qu’il y a des hommes, il y a de la corruption, etc… Car oui, pour moi, l’homme est très clairement loin d’être un être très gentils, on est plus avare et égoïste qu’autres choses à mes yeux (moi-même je le suis par moment…).

L’univers dans lequel atterrissent notre héros et ses camarades est, quant à lui, assez banal pour le moment, il y a plusieurs royaumes, représentants plusieurs espèces différentes (humains, démons, etc…). Bien évidemment, le royaume des humains est dirigé par un roi, qui a évidemment évoqué la raison de la présence de la troupe (même si celle-ci sonne vite faux). Malgré toute cette tension qui règne, et le manque de confiance envers la couronne, Akira fini par trouver des alliés aussi inattendus qu’éphémère, lui permettant de s’améliorer sans que l’on se demande comment il fait alors qu’il ne connait pas le monde… Car oui, même s’il a acquis une capacité de compréhension d’autrui, je trouve un peu gros, le fais qu’il maitrise déjà certaines capacités…


Durant un court passage de ce premier tome, il fera la rencontre d’une inconnue dans la foule, qui semblait clairement être hostile à leurs présence, mais aussi savoir beaucoup de choses, notamment comment ils ont été invoqués… Même si ce passage est très bref, il n’en ai pas moins important pour autant, au contraire, car je pense que ce personnage, comme elle l’a dit elle-même, sera de nouveau amené à rencontrer Akira, espérerons que cette fois, se sera en amie. La révélation qu’elle fait à Akira, sur la manière dont ils ont été invoqué, rajoute une couche aux côtés sombres de ce manga, et des personnages qui le composent… Je pense que les humains de ce monde, ne sont, très clairement, pas tous les gentils de l’histoire, j’ai hâte de voir comment les autres peuples seront présentés.

Pour finir, j’aimerais parler de la jaquette et de la première page couleur, que je trouve toute deux, très belle. Pour la jaquette, j’avoue même qu’elle laisse transparaître un peu de mystère, étant donné que le personnage féminin, n’est pas apparu dans ce premier tome. Mais pour ce qui est du choix des couleurs, je trouve cela très beau, et la 4ème de couverture n’est pas en reste, je ne sais pas comment décrire l’effet donné (j’hésite entre un parchemin et un vieux film…), mais j’aime bien le rendu. Pour la première page couleur, elle permet de donner le ton entre deux personnages, l’un clairement dans l’ombre, tandis que l’autre est dans la lumière, un contraste qui donne un rendu très joli (et qui ferait un beau poster).

Je passerais mon avis sur l’engouement général autour de l’adaptation de Light Novel, car oui, en ce moment je trouve qu’il y en a beaucoup qui arrivent en France, et pour le moment, je ne suis déçue par aucun de ceux que j’ai… Pour vous les citer, il y a celui-ci (évidemment), mais également « Parasites Amoureux«  (sortie également sous son format LN en France), et « The Undead Unwanted Adventurer » (j’ai chroniqué ses deux manga, donc faites un petit tours s’ils vous intéressent ^^). J’imagine qu’il y en a plein d’autres, mais pour le moment, je n’ai que ceux là…


En bref, un nouvel Isekai parmi tant d’autres arrive dans nos librairies, mais pour ma part, j’avoue que celui-ci change un peu de ceux que j’ai pu voir (qui finissent clairement en Harem + Echi) et j’espère que cela va continuer…

HA T1

Ma Note : 7.75 /10

Note : 7.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.5 / 2              ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Personnages : 1.75 / 2            ¤ Scénario : 1.25 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 1.75 / 2


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s