King of Eden -Tome 2


Les services de renseignements internationaux aux trousses, Teze Yoo poursuit sa mission… Il traque un à un tous les terroristes s’étant procuré le terrible virus du « Loup », déterminé à identifier sa provenance. À l’origine du trafic, un nom : « Oupyr » !

Ce marchand d’armes d’un nouveau genre ne semble pas particulièrement pressé de s’enrichir, puisqu’il offre son stock à tous les groupes intéressés, semant la mort et la désolation sur son passage… Le jeune archéologue parviendra-t-il à retrouver son mystérieux adversaire avant d’être rattrapé par les services secrets ?


On se retrouve pour une nouvelle chronique, avec le tome 2, de King of Eden, une série mélangeant histoire, horreur, archéologie et organisations secrètes ! Une série palpitante qui, jusqu’à présent, réussi à me tenir en haleine.

PS : les images de cette chronique ne proviennent pas nécessairement du tome concerné par celle-ci.


Avec ce nouveau tome, on en apprend un peu plus sur l’origine du virus « Loup », mais également sur ceux en possédant des souches et qui sont donc à l’origine des diverses épidémies ici et là. Tout semble partir d’un même endroit, et lié à un accident archéologique ayant laissé peu de survivants… Mais tout ça pourrait également remonter à bien plus loin dans le temps.

Plusieurs groupes commencent à se former, que se soit pour récupérer le virus en tant qu’arme chimique, ou au contraire, en comprendre la source et trouver un moyen de l’exterminer. Teze, le protagoniste, nous informe que malgré qu’il s’agisse d’un virus, les contaminés n’agissent pas sans raison, mais sont au contraire « guidés » par quelqu’un d’autres… Il parcourt le monde afin de trouver de qui il s’agit, car il y a des chances que se soit lui qui détienne la souche et qui revend celle-ci à des terroristes…


Teze semble lié à un autre personnage qui a rejoint un groupe gouvernemental afin d’étudier le virus, mais également au groupe archéologique victime de l’accident… On ignore encore ce qui a bien pu lui arriver, mais j’imagine que c’est en lien avec ce virus et le mystérieux individu… Finira t-il pas faire équipe avec ce groupe afin de stopper cette épidémie ?

En tout cas, les dessins sont toujours aussi beau, et retranscrivent bien l’ambiance lourde, mystérieuse et horrifique de la série. Les personnages sont également très bien réalisé, il y a peu de chances de ne pas savoir faire la différence entre chacun d’eux (contrairement à d’autres séries où certains personnages se ressemblent beaucoup).


En bref, j’ai encore dévoré ce tome tellement il a été très intéressant et prenant ! L’intrigue toujours aussi mystérieuse donne envie de connaître la suite. J’ai déjà lu le tome 3 au moment où j’écris ses lignes, donc je ferais sûrement la chronique de celui-ci très prochainement.


Ma Note : 8.5 /10

Note : 8.5 sur 10.

Chronique du tome précédent et suivant :

Plus de chronique de l’éditeur :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s