My Hero Academia – Tome 10

# All for one


Cernés par l’escadron Genesis, les seconde A et B tentent tant bien que mal d’échapper à leurs assaillants, mais leurs professeurs sont trop peu nombreux pour tous les protéger… Eraser Head prend alors la lourde décision d’autoriser les élèves à se battre !

Après Muscular, terrassé par Izuku, deux nouveaux ennemis sont vaincus. C’est à ce moment que Katsuki, qui était la cible de l’assaut, est capturé par un mystérieux super-vilain ! Et il n’est pas le seul : Fumikage aussi a disparu… Leurs camarades parviendront-ils à les sauver ?


En ce moment, je ne publie pas de manière quotidienne, je m’en excuse, je suis en proies assez souvent à de grosses migraines et/ou des vertiges, ce qui m’empêche de me concentrer. Du coup, au lieu de vous faire un article à la va vite, je préfère attendre que sa passe pour en faire un correct… Quand j’ai de la chance, j’ai 1 ou 2 articles d’avances et je me contente de les publier, mais ce n’est pas toujours le cas… Bref, pardon est bienvenue pour la chronique sur le tome 10 de My Hero Academia !

On reprend la lecture au moment où l’un des super-vilains a capturé l’un des élèves de la seconde A (à vous de découvrir qui). Leurs cibles capturées, commence alors une course poursuite désespérée de la part du groupe d’Izuku avant que le groupe de super-vilains ne réussissent à s’échapper avec leur butin.


Les combats continue malgré tout un peu partout dans le camp d’entraînement, puis apparaît la porte de sortie (identique au SCA, pourquoi changer…). L’un des prisonniers est libéré de justesse, mais pas le second, au grand désespoir du groupe d‘Izuku… Bien sûr, les ennemis vaincus, sont abandonnés sur place par leur pair, et finiront sûrement derrière les barreaux (deux d’entre eux étant déjà connus des services de polices). Je sais pas vous, mais l’image ci-dessus me fait penser que Bakugo, sait que Deku viendra a sa rescousse, et l’inquiétude qui se lit sur son visage découle de cette idée, que Deku pourrait encore ce mettre en danger pour lui (et que donc in fine, il tient à Deku).

Si je continue sur cette idée, le fait qu’il est commencé à le harceler après avoir appris que Deku n’aurait pas d’alter et dû au fait qu’il s’inquiète pour lui. C’est vrai que Deku est quelqu’un de très naïf et toujours là pour ses amis et les autres, sans alters, il aurait pu se mettre dans des situations dangereuses, surtout que Bakugo est également au courant de son rêve, devenir un super-héros. Ainsi faisant, il l’aurait harceler dans le but de le protéger, qu’il se rende compte que sans alter, il ne doit pas interférer avec quelqu’un qui en possède un (ce qu’il ne comprend pas, puisqu’au début il l’aide). Maintenant qu’il a un alter, Bakugo ne doit plus savoir comment si prendre, car Deku risque de prendre encore plus de risque qu’avant, et que vue comment il l’a traité jusqu’à présent, il se sent un peu mal (ce qui engendre encore une sensation de rejet). N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette idée ^^ (peut-être même que quelqu’un d’autre y a déjà pensé…).

Élément intriguant de ce tome, Dabi, l’un des super-vilains, semble connaître Shoto, comme je suis très avide et curieuse, il m’arrive souvent de m’auto-spoiler, et une théorie circule, comme quoi Dabi, serait un frère ou demi-frère de Shoto, ayant lui aussi subi le gourou d’Endeavor et péter un câble, comme il maîtrise des flammes, mais bleues, il pourrait plus s’agir d’une sorte d’expérience génétique en vue d’augmenter la force des flammes (les brainless existent alors pourquoi pas ça). Cette théorie, reste bien sûre, à vérifier, car ayant aussi participer au championnat, le nom de Shoto est bien connu, une chose est sûre, Dabi est très certainement sont antagoniste et ennemi personnel (comme Izuku VS Tomura), ce qui signifie que Shoto aura droit à encore de belles scènes de combats au grand plaisir des fans.


Les événements s’enchaînent, la réputation du lycée Yuei est au plus bas, malgré les excuses publiques et les futurs projets de sécurités annoncés, la mère d’Izuku souhaite qu’il arrête (normal, vue les blessures qu’il s’inflige), le sauvetage de Bakugo s’organise. Momo a en effet pris au sérieux les conseils donnés lors de l’examen de fin de trimestre, et a réussie à placer un traceur sur un brainless avant qu’il ne s’échappe, permettant aux super-héros de connaître la position de l’affrontement final entre All Might et son ennemi de toujours, qui n’est rien d’autre que le cerveau derrière l’alliance des super-vilains…

Lors du sauvetage de Bakugo, plusieurs super-héros professionnels déjà bien connu refont leurs apparitions avec de courts moments centrés sur eux, mais de nouveaux font également leur apparition, sans être tous nommés. L’intensité des combats s’intensifie de plus en plus, et comme toujours Izuku et quelques-uns de ses amis essaient de s’en mêler, mais cette fois, Tenya essaiera de les empêcher de commettre la même erreur qu’il a commit avec Stain. Ce tome nous montre ainsi une évolution, non seulement pour Izuku, le héro principal, mais également, pour Momo et Tenya qui ont appris de leurs erreurs.


En bref, un tome qui se veut assez lourd, et qui commence a amené un tournant dans la série, même si les costumes du groupe de secours d‘Izuku sont juste trop drôle.

HA T10

Ma Note : 8.75 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.75 / 2              ¤ Originalité : 1.5 / 2

¤ Personnages : 2 / 2                ¤ Scénario : 1.5 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Vous désirez d’autres chroniques sur l’univers de la série ? c’est par ici :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s