My Hero Academia – Tome 20

# La fête de Yuei commence !


C’est bientôt la fête de Yuei ! L’occasion pour tout le lycée de se changer les idées… Les élèves de seconde A sont remontés à bloc et décident de donner un concert détonant, avec l’aide de Kyoka ! Pour Izuku, c’est aussi une chance unique de rendre le sourire à la petite Eri…

Seulement, deux individus avides de gloire ont jeté leur dévolu sur la fameuse école de super-héros, et comptent bien s’y infiltrer… Qu’à cela ne tienne : le jeune apprenti héros est prêt à tout pour que rien ne perturbe le festival.


La fête de Yuei est sur le point de commencer, tout les préparatifs sont prêts ou presque… Izuku est toujours en train d’essayer de stopper notre Gentleman criminel, mais le combat s’achève et le spectacle peut enfin commencer ! Ce tome permet de placer une fois de plus un écart entre le rêve et la réalité, que je n’avais alors vraiment ressenti que dans le premier tome de la série. Mais trêve de bavardage, finie l’introduction, débutons la chronique !


J’avais trouvé le combat d’Izuku et Overhaul un peu trop court, mais cette fois-ci sont affrontement contre Gentleman criminel est suffisamment long à mon sens, car contrairement à Overhaul on a pas eu beaucoup de temps pour en savoir plus sur ce personnage, ce que le combat permet de combler en partie (tout comme le passage une fois au commissariat). Si je devais citer l’un des criminels ou vilains de la série les plus touchants, je mettrais bien ses deux là en tête de liste, après quoi je mettrais Twice, je ne sais pas pourquoi, mais je sens que le pauvre à bien du galérer avec son alter… Ils paraissent peut-être pas exceptionnel comparé aux super-vilains que l’on a eu jusqu’à présent, mais je dirais que c’est tant mieux ! Pourquoi ? Parce que cela permet de mettre un peu de variété dans la série, de montrer que les super-vilains ne sont pas seulement des individus souhaitant faire du mal aux autres ou plus globalement asservir les autres. Et ce n’est pas la seule chose que nous montre Gentleman Criminel, mais cette autre chose, qui rajoute un peu de réalité à l’univers de Kohei, je vous laisse la découvrir !

Bon, j’ai certes été satisfaite de ce passage de combats, et je le suis tout autant voire plus du passage sur la Seconde A… Par contre, je ne le suis pas du tout, pour le trop bref passage de l’élection de miss UA ! On aurait supprimé ses pages que ça n’aurait pas changé grand chose, et je trouve ça bien dommage ! C’est à se demander si Kohei avait prévu se passage là ou s’il l’a improvisé ? Je ne demandé pas à avoir cinquante page, mais en voyant Nejire sur la couverture je m’attendais un peu plus qu’à cette scène, qui est certes magnifique, mais je sais pas, il manque un petit quelque chose pour que se soit aussi magique que les passages avec Eri


La dernière partie du tome, lance le prochain arc et permet d’introduire un nouveau personnage, Hawks l’actuel numéro deux des super-héros ! Un personnage au chara-design très intéressant, mais qui l’est tout autant de part son caractère, qui est assez difficile à cerner. Ce qu’il découvre, et dont il informera Endeavor, va bouleversé nos futurs héros. Endeavor parviendra t-il à ce montrer digne du titre de numéro 1 comme le souhaite Hawks ? Les prochains moment seront centrés sur lui, mais on peut déjà remarqué qu’il fait tout pour changer, et en bien ! Mais n’est-ce pas trop tard ?

Pour finir, je vais parler un peu de la présentation du volume, tout d’abord la jaquette, que je trouve magnifique, je la placerais bien dans mon top trois, avec en premier celle du tome 27 (version alternative). Beaucoup d’éléments sont présents sur celle-ci, le sourire de Mirio malgré tout ses problèmes actuels, la détermination d‘Izuku, l’espoir dans le regard d’Eri et la passion de Jiro pour ce qui est du côté héros. Pour le côté vilains, on a nos deux vilains, Gentleman Criminel et Love Lover, se serrant l’un contre l’autre, rien que cette illustration montre à quel point ils sont proches l’un de l’autre, et ça c’est beau ! Après la couverture, j’aimerais vous parler un peu de la page des présentations des personnages, qui est très originale pour une fois (à moins que je n’ai rien remarqué sur les autres tomes ?*). En effet, il semblerait que l’on se soit amusé à échanger les coupes de cheveux de nos personnages, et j’avoue que parfois, le résultat n’est pas désagréable, mais ça reste perturbant !

* par curiosité j’ai relu cette page, et apparemment le tome 19 compte également une présentation originale que je vous laisse découvrir !

HA T19

En bref, ce tome met Eri et sa reconstruction en avant, et l’on peut voir que tout semble s’arranger pour elle, et donc, dans un futur plus ou moins proche, peut-être que cela s’améliorera t-il également pour Mirio. Le prochain arc s’annonce également dément !


Ma Note : 8.70 /10

Note : 8.5 sur 10.

¤ Graphismes : 1.65 / 2              ¤ Originalité : 1.65 / 2

¤ Personnages : 1.85 / 2                ¤ Scénario : 1.55 / 2

¤ Émotions (Suspense, Humour, etc) : 2 / 2


Pour plus de chronique sur l’univers de Kohei Horikoshi cliquez sur l’image ci-dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s